Pic du nombre de suicides dans la police

Pic du nombre de suicides dans la police©Panoramic

6Medias, publié le mardi 07 novembre 2017 à 19h30

Depuis le début de l'année, le nombre de suicides recensés dans les forces de l'ordre est nettement reparti à la hausse, selon une information de France Bleu. 39 fonctionnaires ont ainsi mis fin à leurs jours.

Ils sont agents de la BAC, majors ou CRS.

Tous ont mis fin à leurs jours en 2017. Alors que l'année 2016 avait été marquée par le plus bas taux de suicides chez les policiers depuis 2010, la police est confrontée de nouveau à une vague de suicides. En tout, depuis le 1er janvier, 39 policiers se sont donnés la mort, soit déjà trois de plus que toute l'année précédente. Deux autres font encore l'objet d'une enquête. Une série macabre qui interpelle et met en lumière le mal-être d'une profession, sous pression depuis quelques mois.

France Bleu, qui s'est procuré les chiffres du bilan trimestriel du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, précise que ces suicides concernent tous les grades et tous les âges, et principalement les hommes. Seuls trois cas de suicides de policières ont été recensés. La région Ile-de-France, qui concentre 36.000 policiers sur le terrain, est par ailleurs la plus touchée. Dans la moitié des cas, c'est l'arme de service qui est utilisée pour le passage à l'acte. Le phénomène se serait accéléré depuis le mois d'août, avec pas moins de dix suicides en deux mois et demi.

Bernard Cazeneuve avait présenté en 2015 un plan pour prévenir les risques psychosociaux dans la profession. Cependant, les attentats et l'état d'urgence ont freiné ce plan. Les syndicats demandent de revoir le rythme de travail, pour respecter au mieux la vie personnelle des fonctionnaires. Selon France Bleu, 1133 policiers ont mis fin à leurs jours depuis 25 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.