France

Petite révolution en vue dans vos supermarchés

L’entreprise Caddie a annoncé un changement majeur sur la production de ses chariots. Selon Les Échos, la société alsacienne veut se tourner davantage vers le reconditionnement.

Au revoir le plastique. La société Caddie a décidé d’arrêter la production de chariots en plastique, d’après Les Échos, mercredi 2 août. L’entreprise alsacienne va donc désormais se tourner vers le métal pour fabriquer cet inimitable moyen de rangement de nos courses dans les supermarchés. Une décision environnementale mais aussi économique, avance le fabricant français.

Le coût du plastique a monté ces derniers mois… Cela a forcément été l’un des facteurs que nous avons pris en compte, mais c’est néanmoins l’écologique qui a primé”, révèle Jonathan Bertrand, le directeur de l’entreprise, aux Échos. Avant cette décision, Caddie réalisait 10.000 caddies en plastique par an, représentant 10% de sa production annuelle.

Vers le reconditionnement

Du côté de Valenciennes (Nord), une nouvelle unité spécialisée dans le reconditionnement proposera de nouveaux chariots, fabriqués avec du matériel ancien. Cette stratégie va permettre à la marque de réaliser d’importantes économies sur la production de ces caddies. “Avec des budgets de plus en plus restreints, la demande en chariots reconditionnés augmente”, reconnaît le directeur de l’entreprise.

Comme le rappelle le quotidien, l’entreprise alsacienne, aux 117 salariés, a été repris par l’industriel nordiste Cochez en mars 2022. Le fabricant réalise 30% de ses ventes sur le sol français. Le reste de ses ventes vient essentiellement du continent européen et de la péninsule arabique. Avec ce choix, nos caddies risquent bien d’évoluer dans les prochains mois.

publié le 3 août à 09h06, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux