Pesticides : une mère porte plainte contre Monsanto pour les malformations de son fils

Pesticides : une mère porte plainte contre Monsanto pour les malformations de son fils
Un engin agricole répand des pesticides dans un champ, le 15 juin 2015 dans les Hauts-de-France (illustration)

Orange avec AFP, publié le mardi 03 octobre 2017 à 14h10

Une mère de famille ose s'attaquer au géant américain des produits phytosanitaires Monsanto, qu'elle tient pour responsable du handicap de son fils. Le garçon de 10 ans, qui respire à l'aide d'une trachéotomie, s'apprête à subir sa 52e opération, révèle RTL.



L'affrontement entre experts promet d'être coriace. Pour chaque partie, il s'agira de convaincre que le glyphosate a pu, ou non, être à l'origine des malformations de l'enfant. Alors que l'Union européenne s'apprête à étudier le renouvellement de la licence de commercialisation de ce puissant herbicide, connu pour faire entrer dans la composition du désherbant Roundup, une famille s'érige contre la firme américaine. Une mère a porté plainte contre Monsanto, selon une information de RTL. Il s'agit de la toute première affaire du genre en France.



La mère accuse le géant des pesticides d'être à l'origine des problèmes de santé de son fils Théo. Le garçon, âgé de dix ans, est né avec de graves malformations. C'est un an plus tard que la mère a fait le rapprochement : chaque été, elle pulvérise un désherbant à base de glyphosate dans tout son jardin, qui s'étend sur 700 mètres carré.



"J'ai eu vraiment une exposition très importante, exactement au moment où se formaient les organes qui ont été mal formés après", a assuré la mère à RTL. Aujourd'hui, l'enfant en est à sa 51e opération. La 52e suivra bientôt. Pour lui permettre de respirer normalement, les médecins ont du pratiquer une trachéotomie, un trou dans la gorge. Reste à prouver le lien entre le produit utilisé et les malformations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.