Personnes contaminées, décès... D'où viennent les chiffres diffusés sur le coronavirus ?

Personnes contaminées, décès... D'où viennent les chiffres diffusés sur le coronavirus ?
Un centre du Samu à Paris, le 10 mars 2020.

, publié le dimanche 15 mars 2020 à 07h00

Chaque jour, le ministère de la Santé fait un point sur l'évolution de l'épidémie en France. 

Ces données proviennent des 108 hôpitaux qui sont habilités à dépister et soigner le coronavirus et qui alimentent en permanence des bases de données répertoriant les malades. Ces bases sont consultables par le ministère de la Santé, les agences régionales de santé (ARS) et l'agence nationale de santé publique, Santé publique France, qui indique en continu sur son site les chiffres officiels. Le ministère, les ARS et Santé publique France n'ont pas accès à l'identité des patients touchés.




Chaque jour, le ministère de la Santé et Santé publique France communiquent trois chiffres : le nombre de cas testés positivement au coronavirus, le nombre de cas jugés graves et le nombre de morts.

Le nombre de morts inclut toutes les personnes testées positivement au Covid-19, y compris celles qui souffraient d'autres pathologies graves. C'est d'ailleurs l'association de plusieurs maladies qui est responsable de la majorité des décès. 

Concernant le nombre de personnes testées positivement au coronavirus, il ne rend pas compte de la totalité des cas. En effet, le nombre de personnes touchées n'est pas connu, beaucoup de personnes ne présentant pas de symptômes et n'étant donc pas testées.

Quant aux statistiques autour des guérisons, elles ne sont pas communiquées, faute de recul nécessaire, a expliqué l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France à franceinfo. Ces chiffres seront bien communiqués, a indiqué Jérôme Salomon lors de son point presse de mardi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.