France

Perpignan : il organise les obsèques de son ex-belle-mère toujours vivante et écope d’une amende

© Capture d'écran - Google maps - Commissariat de Perpignan.

L'homme a été condamné à une amende vendredi 30 juin pour avoir usurpé l’identité de son ex-petite amie. L’individu voulait nuire à son ex-compagne, rapporte "L’Indépendant".

C’est une blague de très mauvais goût. Vendredi 30 juin, un homme a été condamné à une amende à Perpignan. La raison ? Il avait usurpé l’identité de son ex-compagne pour planifier l’enterrement de son ex-belle-mère… toujours en vie, rapporte l'Indépendant. L’individu, âgé de 35 ans, est actuellement en instance de séparation. Lui vit à Perpignan et elle dans le Gard (Occitanie). Malgré les kilomètres qui les séparent, leur relation reste tendue.

Un formulaire sur Internet

L’homme avait ainsi un objectif clair en tête : causer du tort à son ex-compagne. Pour mettre son plan à exécution, l’homme a rempli le formulaire d'une société de pompes funèbres sur Internet. Pour ce faire, il a usurpé le nom de son ex-conjointe sur Internet. L’entreprise mortuaire a alors rappelé cette dernière pour régler les détails. Son ancienne compagne n’a pas apprécié la blague. Ni une ni deux, elle s’est rendue au commissariat pour déposer plainte.

Le trentenaire a alors été convoqué devant le délégué du procureur pour s’expliquer. Il n’a pas cherché à nier les faits et a dévoilé son stratagème. L’usurpation d’identité est régie par l’article 226-4-1 du Code pénal et peut être punie d’un an d'emprisonnement et de 15.000 € d'amende. Celle-ci sera reversée au fonds d'aide aux victimes de violences.

publié le 4 juillet à 21h25, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux