Périgueux : le PS local porte plainte après des tags antisémites sur des affiches électorales de Glucksmann

Périgueux : le PS local porte plainte après des tags antisémites sur des affiches électorales de Glucksmann
Le PS-Dordogne a condamné un acte "idiot et antisémite" sur sa page Facebook.

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 17 mai 2019 à 11h00

Le PS local a condamné un acte "idiot et antisémite", déplorant au passage une "banalisation des plus inquiétantes de la haine de l'autre".

Le Parti socialiste de Dordogne a porté plainte, jeudi 16 mai, après la découverte de tags à caractère antisémites inscrits sur des affiches électorales de Raphaël Glucksmann à Périgueux. Une croix gammée, des initiales HH - probablement pour "Heil Hitler" - , et diverses phrases comme "Je suis juif", "Je suis nazi" ont été découvertes sur une affiche collée sur des panneaux publics, a précisé le secrétaire local de la section PS de Périgueux, Laurent Jamboué.


Une "banalisation de la haine"

Les dégradations ont été constatées par un militant local.

Le secrétaire local a déposé plainte jeudi au commissariat de Périgueux, pour provocation à la haine en raison d'appartenance ethnique ou de religion, en l'occurrence par la voie d'affiche exposée au regard du public.

Le PS-Dordogne a condamné un acte "idiot et antisémite" sur sa page Facebook, estimant ne "pas pouvoir laisser sous silence de tels actes car derrière leur caractère apparemment insignifiant, ils trahissent en réalité une banalisation des plus inquiétantes de la haine de l'autre et de sa stigmatisation".

"Une vieille peste qui ne disparaîtra donc jamais totalement"

De son côté, Raphaël Glucksmann a réagi sur Twitter, dénonçant une "vieille peste" qui "ne disparaîtra donc jamais totalement". "Et toujours il faudra la combattre. Partout. Quelle que soit la minorité qu'elle vise".


Et d'ajouter : "nous ne baisserons jamais ni la tête, ni les yeux. Et nous traquerons la haine. Sans relâche".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.