Perché dans un arbre depuis 4 jours face au ministère de la Transition écologique

Perché dans un arbre depuis 4 jours face au ministère de la Transition écologique©Martin BUREAU / AFP

, publié le samedi 31 août 2019 à 16h34

Thomas Brail proteste contre des coupes d'arbres prévues dans la ville où il vit, dans le Gers.

"Je ne suis pas prêt à redescendre de cet arbre". Pour tenter de sauver les 25 platanes de sa commune dans le Gers, un homme, Thomas Brail, a décidé de se percher dans un arbre - justement, un platane - qui se trouve face au ministère de la Transition écologique. Il entend ainsi protester contre la coupe des platanes de 120 ans prévues à Condom. 

Un militant écologiste coutumier de cette méthode

D'après ce militant écologiste, ces abattages d'arbres iraient à l'encontre d'un article du code de l'environnement qui interdit de porter atteinte à des rangées d'arbres ou des alignements d'arbres le long de rues et de routes, sauf si ceux-ci sont malades, présentent un danger ou exceptionnellement pour des travaux. Attaché grâce à un système de cordages à 15 mètres de hauteur, il dort dans un hamac et est ravitaillé en nourriture. 

Selon La Dépêche, le cabinet de la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne aurait proposé une entrevue "dès le matin" de son action à Thomas Brail, "ce qu'il a refusé". 


Thomas Brail n'en n'est pas à son coup d'essai: il est déjà monté dans un arbre à Condom pour défendre son point de vue à propos des platanes, mais aussi à Mazamet, dans le Tarn.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.