Pédophilie : un homme en garde à vue dans les Landes après s'être fait piéger sur internet

Pédophilie : un homme en garde à vue dans les Landes après s'être fait piéger sur internet
Une personne consulte son ordinateur.

, publié le samedi 15 février 2020 à 13h05

Un internaute a piégé un pédophile présumé en se faisant passer pour une jeune fille de 12 ans sur les réseaux sociaux. Après la diffusion de la vidéo le mettant en cause, l'homme s'est présenté de lui-même au commissariat. 

Dans une vidéo intitulée "On piège un pédophile", un internaute montois, sous le pseudonyme de Vins Hlf, raconte comment il a piégé un pédophile présumé en créant un faux profil Facebook où il se fait passer pour une "jeune fille de douze ans, ignorante, fan de Mat Pokora, en classe de cinquième".

Il explique vouloir "ouvrir les yeux aux jeunes et aux parents face au danger des réseaux sociaux".



48 heures à peine après la création de ce faux profil, le piégeur a indiqué avoir reçu plus de 400 demandes d'amis, des demandes provenant principalement d'Afrique du Nord, d'Amérique du Sud, des États-Unis et de France. "Après avoir fait le tour de certains profils, on a accepté certains individus et très vite ils sont passés à l'attaque. Au cours des discussions avec certaines personnes, une ambiance malsaine se faisait sentir", raconte-t-il dans sa vidéo. Parmi ces personnes, "nous avons eu le choc de tomber sur quelqu'un de notre entourage", détaille la complice du piégeur dans la vidéo. 

Le pédophile présumé piégé dans la vidéo a pris contact avec la fausse jeune fille via Facebook, raconte le piégeur. Pensant s'adresser à une jeune collégienne, l'homme a "tenu des propos salaces", "envoyé une photo de lui nu", et l'a "invitée à une rencontre" dans un parc de Mont-de-Marsan (Landes), lui conseillant de "rester discrète". 

La rencontre, tournée en caméra cachée, a finalement eu lieu le 11 février. Alors que le prédateur sexuel présumé s'attend à rencontrer la jeune fille, c'est Vins Hlf qui se présente. "La petite de 12 ans, c'est moi, je chasse les pédophiles (...) j'ai toutes les discussions (...) ça va aller aux flics", explique le piégeur qui a ensuite diffusé la vidéo sur Internet. 

48 heures plus tard, vendredi 14 février, l'homme mis en cause dans la vidéo, âgé de 48 ans, s'est présenté au commissariat de Mont-de-Marsan. "Il a été placé en garde à vue", a indiqué Olivier Janson, le procureur de la République de Mont-de-Marsan, qui a appris cette affaire après sa diffusion sur les réseaux sociaux. 

Faire des propositions de nature sexuelle à un mineur de moins de quinze ans ou à une personne se faisant passer pour telle est passible de deux ans d'emprisonnement et de cinq ans de prison en cas de rencontre physique.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.