Pays Basque : une cinquantaine de collégiens touchés par d'étranges malaises

Pays Basque : une cinquantaine de collégiens touchés par d'étranges malaises©Panoramic

6Medias, publié le mardi 21 mai 2019 à 22h00

Lors d'une répétition musicale, des dizaines d'élèves ont soudainement été pris de malaises difficilement explicables.

Le collège d'Hasparren dans les Pyrénées-Atlantiques a vécu une situation vraiment très étrange. Vendredi 17 mai, la répétition musicale a tourné au cauchemar selon France Bleu.

Une vague de malaises a soudainement touché les élèves. Les uns après les autres, une cinquantaine d'entre eux se sont effondrés. Immédiatement alertés, les secours ont pu arriver à temps. Douze victimes ont tout de même été transportées à l'hôpital afin d'être examinées.

A la recherche de la cause de cet incident, les enquêteurs ont dans un premier temps pensé à une intoxication alimentaire. Une thèse réfutée par le parquet de Bayonne. «Il n'y a aucune contamination bactériologique des prélèvements d'eau, donc on a évacué cette source de contamination», confie Maritxu Blanzaco, la directrice de l'Agence régionale de la santé, à France Bleu Pyrénées-Atlantiques.



Les conditions de la répétition musicale ont probablement joué sur la santé des jeunes. «C'est peut-être dû à la température élevée dans la salle, au nombre d'élèves importants et à des activités à charge émotionnelle qui peuvent constituer une source de stress», estime la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué.

Un malaise de groupe irrationnelle

Même si des pistes existent, le diagnostic n'a toujours pas concrètement été établi. Même l'ARS reconnait qu'il n'existe pas «d'explications rationnelles». «Ça s'apparente à un syndrome collectif inexpliqué. Les spécialistes parlent de phénomène de groupe : un enfant fait un malaise vagal, un autre s'inquiète, puis ça a un effet de groupe», confie Blanzaco. «Ça existe, aussi surprenant que cela puisse paraître.» 

Les 300 élèves des collèges d'Hasparren, Bidache et Saint-Palais sont retournés à l'école. Sur Facebook, l'établissement a tenu à confirmer que le spectacle musical aurait malgré tout bien lieu le vendredi 24 mai.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.