Pass sanitaire : un pharmacien traité de "collabo" pendant une manifestation à Montpellier, Olivier Véran réagit

Pass sanitaire : un pharmacien traité de "collabo" pendant une manifestation à Montpellier, Olivier Véran réagit
Olivier Véran, à Paris (illustration)

publié le dimanche 01 août 2021 à 07h45

La scène a été filmée pendant un rassemblement hostile au pass sanitaire, samedi 31 juillet.

Olivier Véran a affiché son soutien à un pharmacien dont une installation de dépistage anti-Covid a été malmenée par des manifestants opposés au pass sanitaire, samedi 31 juillet, à Montpellier.

Sur une vidéo relayée par le site de Midi Libre, plusieurs individus s'en prennent à une tente dressée devant une pharmacie de Montpellier, installée pour la réalisation de tests de dépistage au Covid-19. Sur la même séquence, les gérants de la structure sont traités de "collabos" par des manifestants, avant de démonter la tente dans une atmosphère tendue.


"Ce pharmacien, chaque matin depuis 1 an et demi, se lève malgré la fatigue pour protéger et soigner vos parents, vos proches, vos voisins", a commenté le ministre de la Santé. "Et même vous, qui l'insultez toute honte bue, s'il le fallait un jour", a t-il ajouté, en référence aux manifestants filmés sur cette scène.



Plus de 200.000 personnes, dont 14.250 à Paris, ont défilé samedi pour le troisième week-end consécutif contre le pass sanitaire, ce qui constitue une mobilisation plus forte que samedi dernier, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. A 18h, les services du ministère de l'Intérieur ont recensé 204.090 manifestants dont environ 14.250 à Paris, pour 184 actions au total. Samedi dernier, ces manifestations avaient réunies au total 161.000 personnes dont 11.000 à Paris. Pour ce week-end de chassé-croisé des vacances, les autorités attendaient environ 150.000 manifestants.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.