"Pass sanitaire" : les vaccins russe et chinois ne seront pas suffisants pour voyager en Europe

"Pass sanitaire" : les vaccins russe et chinois ne seront pas suffisants pour voyager en Europe
(illustration)

publié le lundi 31 mai 2021 à 12h25

Le pass ne reconnaîtra que les vaccins autorisés par l'Agence européenne des médicaments.

Le "pass sanitaire" permettra de voyager facilement en Europe, a indiqué lundi 31 mai le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune. Il a toutefois souligné que les vaccins russe et chinois ne seront pas pris en compte.

Le "pass sanitaire" qui doit entrer en vigueur le 9 juin sera nécessaire pour les voyages -qui seront "permis" et "facilités"- et pour les grands rassemblements, a expliqué le secrétaire d'État sur franceinfo. Un QR code "permettra dans toute l'Europe, à partir du 1er juillet, de circuler, détaille Clément Beaune. Il montrera que vous avez soit un test négatif, soit la vaccination complète, soit que vous avez eu la Covid et que vous êtes encore protégé", a-t-il détaillé. Il sera possible de télécharger une version papier à la fin du mois de juin.


Quant aux enfants, ils devront justifier d'un test, mais les membres de l'UE ne se sont pas encore accordé sur l'âge à partir duquel il sera demandé.

Ce "pass sanitaire" prendra en compte "les vaccins autorisés par l'Agence européenne des médicaments". Autrement dit, les vaccins russe et chinois ne seront pas suffisants, mais "le touriste pourra toujours faire un test", a précisé Clément Beaune.

L'Union européenne est "encore en train de discuter" sur les touristes en provenance des pays non-européens, a indiqué le secrétaire d'État. "Nous sommes en train d'élaborer une liste commune entre pays européens, de pays verts, de pays comme les États-Unis comme d'autres."

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.