Pas-de-Calais : 3 surveillants poignardés par un prisonnier islamiste

Pas-de-Calais : 3 surveillants poignardés par un prisonnier islamiste©Source BFMTV

Source BFMTV, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 19h05

Trois surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, ont été violemment agressés ce jeudi par un détenu considéré comme le cerveau des attentats de Djerba en 2002. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'enquête.
Une enquête est ouverte.

Après l'agression de trois gardiens de la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi des faits et lance une enquête pour tentative d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste. Les investigations ont été confiées à la DGSI et à la SDAT.

Ce jeudi après-midi, un détenu considéré comme le cerveau des attentats de Djerba en 2002, s'en est pris à plusieurs surveillants dans une prison du Pas-de-Calais. C'est au moment de sortir de la cellule que le détenu s'est jeté sur les trois surveillants pénitentiaires, à l'aide d'un couteau de cuisine. L'un des surveillants a été hospitalisé pour des points de suture à la tête. Aucun pronostic vital n'est engagé. Le détenu, placé à l'isolement, faisait l'objet d'une procédure d'extradition vers les Etats-Unis. Il a le profil d'un prisonnier radicalisé, et a crié "allahou akbar" au moment de son attaque.



La prison de Vendin-le-Vieil doit accueillir Salah Abdeslam lorsqu'il comparaîtra lors du procès prévu à Bruxelles pour une fusillade survenue dans la capitale belge en mars 2016 pendant sa cavale. Le procès devait initialement se tenir en décembre dernier mais son ouverture a été reportée au 5 février prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU