"Partir en vacances est possible", assure l'exécutif

"Partir en vacances est possible", assure l'exécutif
Si les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février, le président de l'Association nationale de maires de stations de montagne a tout de même appelé les Français à venir dans les stations (illustration).

, publié le mardi 02 février 2021 à 10h03

Si les remontées des stations de ski resteront fermées en février, les ministres du Logement et du Tourisme ont rappelé mardi matin, à quelques jours des vacances scolaires, qu'il n'y avait pas de restrictions de circulation entre les régions.




A la surprise générale, l'exécutif n'a pas opté pour un troisième confinement pour faire face à l'épidémie de Covid-19, tout en n'excluant pas cette option en cas de détérioration de la situation sanitaire. Alors que les vacances commencent vendredi 6 février pour les écoliers de la zone A (qui comprend les académie de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers), l'incertitude demeure donc. 

"Aujourd'hui, partir en vacances c'est possible", a néanmoins assuré mardi matin à BFMTV le secrétaire d'État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, rappelant qu'"aujourd'hui il n'y a pas de restrictions de circulation entre les régions." "Les vacances peuvent avoir lieu", a également affirmé la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon sur BFMTV-RMC.

"Les choses peuvent toujours évoluer", a néanmoins concédé cette dernière.

"Nous surveillons chaque jour la situation sanitaire, les chiffres dicteront la suite", a par ailleurs estimé de son côté. "Nous serons extrêmement vigilants" et "s'il y a un reconfinement, naturellement chacun sera en mesure de regagner son domicile", a-t-il précisé. "Mais pendant cette période, la responsabilité reste dans les mains de chacun", a-t-il insisté, rappelant que le gouvernement avait "fait le choix de la confiance et de la responsabilité collective" en refusant un troisième confinement.

La question se pose alors d'où partir. Si les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février, le président de l'Association nationale de maires de stations de montagne a tout de même appelé sur BMFTV les Français à venir dans les stations. 

Il est en revanche interdit de quitter la France pour un autre pays que ceux de l'Union européenne, mis à part pour "motif impérieux". Une interdiction qui concerne également les territoires d'outre-mer. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.