Parkinson : des thérapies complémentaires aux médicaments

Parkinson : des thérapies complémentaires aux médicaments©FRANCEINFO

franceinfo, publié le jeudi 12 avril 2018 à 00h24

La maladie de Marie-Alice Benel est à peine visible, pourtant elle mène un combat quotidien pour contrôler ses mouvements à cause de Parkinson. Lorsque le diagnostic tombe, elle a 61 ans, un métier d'enseignante qui la passionne et une vie très sportive. "J'ai continué à vivre comme si je n'avais pas la maladie. Je suis passée très vite au stade : 'Maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?'", commente l'intéressée.

Le sport comme thérapie

Comme tous les patients atteints de Parkinson, Marie-Alice Benel prend désormais tous les jours des médicaments. Mais elle a aussi découvert des thérapies complémentaires comme le sport. Deux fois par semaine, elle se rend dans une piscine pour une séance d'apnée. La dopamine libérée avec le sport pratiqué de façon soutenue ralentirait la…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.