Paris : une messe clandestine pendant le week-end de Pâques

Paris : une messe clandestine pendant le week-end de Pâques
(Photo d'illustration) Un abbé prononçant un sermon du haut de sa chaire en l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet en 1999.

, publié le dimanche 12 avril 2020 à 20h43

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche.


C'est en l'église traditionaliste Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, en présence de fidèles, que le prêtre a officié une messe. Pour cet office, le religieux a été verbalisé pour non-respect du confinement.

Les policiers ont été prévenus dans la soirée de samedi par des riverains de l'église, située dans le Ve arrondissement de la capitale, qui avaient entendu de la musique émanant des lieux, selon la source policière, confirmant une information du Point.


A leur arrivée, les portes de l'église, connue pour son rite conservateur et notamment la messe en latin, étaient fermées. A minuit, une personne est sortie et a déclaré aux forces de l'ordre qu'il y avait effectivement une quarantaine de fidèles à l'intérieur. Les policiers ont pris contact avec le prêtre qui a été verbalisé.

Les participants s'étant éclipsés, ils n'ont pu être verbalisés par les policiers, a ajouté une source policière.

En mars un prêtre avait écopé d'un rappel à la loi pour avoir célébré une messe, dans un camping privé en Isère, tandis que les treize fidèles présents avaient été verbalisés pour non respect du confinement lié au coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.