Paris : un avion de chasse intercepte un hélicoptère suspect

Paris : un avion de chasse intercepte un hélicoptère suspect©DAPHNEE BENOIT / AFP

, publié le vendredi 12 mars 2021 à 20h50

A la suite de l'intrusion d'un hélicoptère non identifié dans l'espace aérien parisien, un Mirage 2000-5 a décollé pour l'intercepter.

Cette fois, il n'y a pas eu de bang supersonique, et pas de frissons pour les Parisiens. D'habitude interdit de survol, le ciel de Paris a été traversé vendredi 12 mars par un avion de chasse, chargé de surveiller un hélicoptère suspect ayant pénétré l'espace aérien sans prévenir, a expliqué l'armée de l'Air à l'AFP.


"Un peu avant 17h, un hélicoptère civil non identifié a été détecté à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Paris par l'armée de l'Air et de l'Espace" après avoir "pénétré dans notre espace aérien sans contact radio au préalable", a précisé son porte-parole, le colonel Stéphane Spet. 

"Le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes à ordonné le décollage d'un Mirage 2000-5 de la police du ciel depuis Evreux, qui a intercepté cet hélicoptère afin d'évaluer la situation", a-t-il poursuivi.

L'appareil suspect s'est finalement posé sur son terrain de destination à Issy-les-Moulineaux, au sud de Paris. La gendarmerie de l'air a été chargée de poursuivre l'action de la police du ciel. Fin septembre, un avion de chasse avait fait sursauter les Parisiens, après avoir été contraint de franchir le mur du son à proximité de la capitale pour intercepter un avion de ligne en difficulté.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.