Paris : sept personnes interpellées pour avoir foncé en voiture sur un gendarme

Paris : sept personnes interpellées pour avoir foncé en voiture sur un gendarme©Panoramic

, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 12h00

Lundi 19 octobre, sept Britanniques, dont deux mineurs, auraient tenté de percuter à Paris un gendarme près des Champs-Élysées, de manière délibérée, rapporte RTL.

Les faits se sont déroulés lundi 19 octobre près des Champs-Élysées, à Paris. Sept personnes ont tenté de percuter un gendarme en faction avant de prendre la fuite.

Les sept individus, dont deux mineurs, affirment être des Britanniques et ont finalement été interpellés dans la nuit de mardi 20 à mercredi 21 octobre, selon RTL. Les enquêteurs pensent qu'il s'agit d'un "hit and run", littéralement "frapper et courir", un phénomène de violences sur les forces de l'ordre observé aux États-Unis. Lors de ces agressions, les malfrats tentent volontairement de percuter un membre des forces de l'ordre avant de prendre rapidement la fuite.



Aux alentours de 19 heures, lundi 19 octobre, une BMW et une Mercedes avec plusieurs personnes à bord ont délibérément foncé sur le gendarme mobile posté devant l'ambassade d'Israël. Le militaire s'en est sorti indemne car le conducteur l'a manqué. Les deux bolides ont pris la fuite dans Paris. Les images des caméras de vidéosurveillance postées devant le bâtiment ont permis aux enquêteurs de constater qu'en réalité, les deux plaques d'immatriculation des deux véhicules étaient fausses. Selon RTL, la police a mené de vastes opérations de recherches qui ont donc abouti à sept interpellations environ 24 heures après les faits.

Ces sept personnes sont donc soupçonnées d'avoir tenté de percuter le gendarme de manière délibérée : ils déclarent être de nationalité britannique mais n'ont pas de document d'identité. Parmi ces personnes figurent trois femmes, quatre hommes. Deux de ces individus interpellés sont mineurs. Une enquête pour tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique a été ouverte. C'est la première direction de la police judiciaire de Paris, précise RTL, qui est chargée de la mener à terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.