Paris : Nicolas Sarkozy gêné par une fête clandestine, la police intervient pour tapage nocturne

Paris : Nicolas Sarkozy gêné par une fête clandestine, la police intervient pour tapage nocturne©Panoramic

publié le mercredi 14 avril 2021 à 17h20

Selon les informations du Parisien, des policiers sont intervenus dans le XVIe arrondissement de la capitale, dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 avril, pour verbaliser des intermittents du spectacle qui célébraient la fin d'un tournage. Nicolas Sarkozy, qui vit juste à côté du logement concerné, s'est plaint du bruit fait par ses voisins.

En arrivant sur les lieux, les policiers n'ont sans doute pas eu de mal à reconnaître l'homme qui s'est retrouvé en face d'eux.

Contactés pour tapage nocturne, les agents se sont rendus dans une petite ruelle privée du XVIe arrondissement de Paris, dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 avril, et y ont en effet rencontré Nicolas Sarkozy



D'après les informations du Parisien, l'ancien président de la République - qui, selon sa conseillère Véronique Waché, ne serait pas l'auteur de l'appel adressé aux forces de l'ordre - s'est plaint du bruit provenant du logement voisin du sien, régulièrement loué pour des tournages. L'ex-chef de l'État aurait assuré avoir demandé à plusieurs reprises aux intermittents du spectacle travaillant sur place d'être plus discrets, sans succès. Il était alors 23 heures, et une personne a été verbalisée pour "tapage nocturne". Nicolas Sarkozy, lui, aurait remercié les policiers d'être intervenus.

17 contraventions dressées

Toujours d'après le quotidien, les forces de l'ordre sont revenues sur les lieux un peu plus tard, vers 2h30 du matin. Les occupants du logement fêtaient cette fois bruyamment la fin du tournage, le tout en ne respectant pas vraiment le port du masque. Invités à quitter les lieux, les fêtards ont d'abord fait de la résistance, avant que 17 contraventions ne soient dressées, pour "non-port du masque et non-respect du couvre-feu".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.