Paris : les voitures de police ne seront plus verbalisées

Paris : les voitures de police ne seront plus verbalisées
Une voiture de police à Paris, le 1er mars 2016.

Orange avec AFP, publié le mardi 23 janvier 2018 à 16h37

Les policiers ont obtenu gain de cause. Leurs voitures ne seront plus verbalisées par les agents des sociétés Streeto et Moovia, chargées par la mairie de Paris de contrôler le stationnement payant dans la capitale, rapporte Le Parisien mardi 23 janvier.


Depuis le 1er janvier et la réforme des procès verbaux de stationnement, les policiers n'étaient plus à l'abri d'une amende quand ils garaient leurs voitures inconsidérément. Le syndicat de police Alliance avait fait part de son agacement, notamment quand deux agents verbalisateurs avaient été contrôlés positifs au cannabis au volant de leur voiture flasheuse.

"UNE PREMIÈRE VICTOIRE"

Le préfet de police, Michel Delpuech, a adressé à ses services une note -que Le Parisien s'est procurée- dans laquelle il annonce qu'Anne Hidalgo a accédé aux demandes des forces de l'ordre. "Madame la maire m'a donné son accord en indiquant que la Ville de Paris souhaitait permettre le stationnement à titre gratuit des véhicules professionnels utilisés dans le cadre de nos missions", a-t-il écrit.

"C'est une première victoire, a confié au quotidien local un syndicaliste d'Alliance Police Paris. Mais nous attendons la suite, à savoir la gratuité de stationnement des véhicules personnels des policiers."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
34 commentaires - Paris : les voitures de police ne seront plus verbalisées
  • Ces Sociétés qui ont pris le relais pour aller vers les verbalisations à tout va...

    PV, sur PV...

    C'est le monde à l'envers, où ceux qui sont sur le quotidien à travailler pour le maintien de la sécurité des citoyens se voient contraints d'être verbalisés...

    Il y a des incohérences, des contradictions, des interventions, des prises de décisions...

    A l'EMPORTE-PIECE et où nombreux en pâtissent de ces décisions de mettre des PV A TOUT VA... Et sans tenir compte des gens dans le quotidien..

    En dehors de ces policiers, où c'est un scandale qu'ils aient pu être verbalisés....

    Ces Sociétés où ils recrutent des personnels à la rentabilité... Va aller sur d'autres constats au détriment de ceux qui auront été verbalisés maintes fois, et où ils se détourneront de ces lieux du PV à tout VA.... Dressé sur une obligation d'une rentabilité par agent sur un secteur.... C'est déplorable...

    Aucun privilège à ces Policiers... Ils sont sur le terrain tous les jours... Cela aurait été une aberration qu'ils soient contraints d'être verbalisés...

    Que d'incohérences pour la RENTABILITE !

    Au détriment de la réflexion et du maintien à la cohérence entre ceux qui y vivent et ceux qui y travaillent à trouver les moyens d'éviter d'être soumis à cette rentabilité de la cadence infernale à dresser les PV à tout VA...

    Un coup de gueule... Du matin... Où c'est un minimum que les Policiers aient été hors de cette rentabilité où leur profession est sur le terrain à diverses obligations et interventions envers les citoyens de notre pays... ils sont là pour assurer la sécurité...

    Ces organismes entraînés à dresser les PV à la moindre petite infraction, sur un délai dépassé de deux minutes, ou sur une pause ponctuelle, des citoyens qui travaillent et respectent les horodateurs etc...
    C'est mettre le citoyen hors de lui... Qu'il soit concerné à prendre des PV à tout VA... Sur des situations difficiles où certains lieux en pâtissent du manque de la fréquentation du public....

    Ce sont des éléments à devoir étudier au moyen terme.... En pertes de résultats...
    Si des aménagements sont prévus.... Ils vont rester insuffisants à ceux qui vont vers des parkings gratuits où ces parkings sont destinés à ceux qui vont sur des lieux et intégrés à des Grandes structures qui accueillent du public...

    Rien de pire... Que de ne pas avoir une place.. Et d'être sous la surveillance à ne pas dépasser son temps octroyé...
    C'est pesant, et loin d'être de la détente... A encourager nombreux à aller vers ces lieux où ils seront verbalisés maintes fois dans la semaine, voire à l'année.... Des sommes sur des PV dressés où des quotas seront retenus sur les personnels....

    Si rien n'est facile actuellement...

    Ces Sociétés sont mal perçues.... Où même ceux qui assurent notre sécurité étaient sous cette contrainte, avant que soit levé cette atteinte à ceux qui sont présents sur un quotidien à assurer notre sécurité...

    Avec le travail qu'ils fournissent.... Cela aurait été une aberration de plus...

    Certains accès sont davantage sur des privilèges... Quand il y a des parkings gratuits prévus pour que des gens puissent y venir plus facilement...

    Donc, oui, il faut respecter les règles sur le stationnement.. Mais, quand tout est prévu pour que certains ne soient pas pénalisés du public qui ne s'y rendent plus... Où ils privilégient les lieux gratuits à cet effet...

  • Un pas en avant, deux pas en arrière......à vomir .

  • c'est honteux !!!!! c'est ça la démocratie française ;même pour faire les courses ...perso ????.... on en voit

  • quand j'avance, tu recule, comment veux-tu que je ...

  • Comment peut on etre assez c..pour avoir imagine un seul instant qu'il puisse en etre autrement? Decidemment la betise semble etre la principale caracteristique des politicaux technocrates qui dirigent notre pauvre pays.