Paris : la stèle du mémorial du Vél d'Hiv vandalisée

Paris : la stèle du mémorial du Vél d'Hiv vandalisée
Une stèle du mémorial de la rafle du Vél d'Hiv, à Paris (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 16 mai 2019 à 15h10

Le monument érigé en mémoire des victimes de la rafle du Vél d'Hiv a été souillé de peinture noire.

La stèle du jardin mémorial des enfants du Vél d'Hiv, installée dans le XVe arrondissement de Paris, a été profanée. Lundi 13 mai, des riverains avaient alerté la mairie, après avoir découvert le monument de la rue Nelaton vandalisé.

Des mots inscrits sur la stèle ont été recouverts de peinture. "Les mots badigeonnés à la peinture noire ont été choisis avec une très grande précision et attention", commente le maire du XVe arrondissement Philippe Goujon dans les colonnes du Parisien, qui rapporte l'information mercredi 15 mai.


Parmi les inscriptions recouvertes : le chiffre "4115", correspondant au nombre d'enfants exterminés", mais aussi le mot "extermination". L'adverbe "abominablement" a été enlevé de "mise à mort dans des conditions abominablement cruelles", et la phrase "ils furent tués en totalité" a été effacée. Les marques de peinture ont été ôtées par les services de propreté de Paris, tandis que le Bureau national de Vigilance contre l'Antisémitisme (BNVCA) a indiqué qu'il portait plainte.

Inauguré en juillet 2017, le jardin mémorial des enfants du Vél d'Hiv est un monument dédié au souvenir des 4115 enfants raflés par les forces de l'ordre de l'Etat français pendant le régime de Vichy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.