Paris : il agresse sexuellement une policière en civil

Paris : il agresse sexuellement une policière en civil

Un commissariat à Vincennes dans le sud de Paris (illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 11 novembre 2017 à 16h23

Interpellé en flagrant délit. Vendredi 10 novembre, un homme a sexuellement agressé une femme à Paris (Ve).

Sa victime ? Une policière en civile, sortie de son bureau avec sa collègue pour fumer une cigarette, rapporte Le Parisien. "L'agresseur est arrivé dans son dos, a posé ses mains sur les fesses de la victime 'a rentré ses doigts dans ses fesses' tout en disant 'I like you'", détaille le quotidien local.



Choquées, les deux femmes ont pris discrètement en chasse l'assaillant et ont prévenu leurs collègues. Cet homme de 34 ans, d'origine libyenne, a été immédiatement arrêté. Il aurait agressé plusieurs autres femmes dans les rues et les parcs parisiens durant la même journée. "Son signalement correspond", indique au Parisien une source proche du dossier. L'enquête a été confiée au commissariat du Ve arrondissement. La policière agressé a porté plainte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
127 commentaires - Paris : il agresse sexuellement une policière en civil
  • Probablement, dixit M Valls, une "chance" pour la France qui s'est fait remarqué.

  • elle aurait du lui foutre un bon coup pied la ou ca fait mal!

  • Il ne pouvait plus attendre .Pourtant leurs femmes et enfants les rejoindront vite...

  • A la mer sans gilet de sauvetage . Ca lui rafraichira les idées.

  • Il ne fait pas parti des docteurs ou ingénieurs que l on accueille ?

    visiblement, je dirais docteur !!

    Je dirais même que c’est sûrement un gynécologue en mal de pratique ou un proctologue avisé, aller les associations trouvées lui un alibi. Pour c ‘est retour obligatoire.