Paris : Hidalgo saisit la justice après des tags homophobes

Paris : Hidalgo saisit la justice après des tags homophobes
Le drapeau LGBT brandi à la Gay Pride de Kiev, le 17 juin.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 26 juin 2018 à 13h50

À quelques jours de la Gay Pride, l'inscription "LGBT hors de France" a été taguée sur des passages piétons peints aux couleurs du drapeau gay, à Paris.

Les couleurs de l'arc-en-ciel ont été entièrement recouvertes. Mardi 26 juin, des passages peints à l'occasion de la Marche des fiertés, qui se tiendra samedi 30 juin à Paris, ont été vandalisés dans le centre de la capitale.

Des internautes ont publié des photos du croisement entièrement repeint de blanc, mardi matin.



La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de saisir le procureur de la République. "Le tag homophobe sera effacé ce matin, après saisine du procureur de la République de Paris par la Ville. Et les passages arc-en-ciel seront repeints ! Nous en ferons même quelques-uns supplémentaires", a réagi l'élue sur Twitter.



"Nous condamnons fermement cet acte de vandalisme homophobe", a déclaré le président de SOS Homophobie, Joël Deumier, contacté par France Info. "Nous sommes en train d'étudier les meilleurs moyens, y compris sur le plan judiciaire, de répondre à cet acte commis sur la voie publique et à quelques jours de la Marche des fiertés."



Pour la toute première fois, la Ville de Paris fera défiler son propre char samedi. Cette décision, votée par le Conseil de Paris, "traduit la visibilité de l'engagement de la Ville dans une politique positive et très active en faveur de l'égalité des droits", a affirmé à l'AFP David Belliard, le président du groupe écologiste, à l'origine de la proposition.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU