Paris : face au manque de pédiatres, des bébés hospitalisés à plusieurs centaines de kilomètres

Paris : face au manque de pédiatres, des bébés hospitalisés à plusieurs centaines de kilomètres
Un service d'urgences pédiatriques à Mulhouse. (Photo d'illustration).

, publié le vendredi 10 janvier 2020 à 08h16

Confronté au manque de personnel, des services pédiatriques de la région parisienne doivent transférer des enfants dans d'autres hôpitaux en France. Une situation qui inquiète les parents.


Une situation dramatique.

C'est ce que dénoncent certains chefs de services pédiatriques d'hôpitaux de la région parisienne, pointant le manque de personnel. Selon l'Agence régionale de santé, il manque "entre 100 et 150 pédiatres" pour permettre aux blocs opératoires de rester ouverts et fonctionnels. 


Conséquence de ces manques d'effectifs, des enfants doivent être transférés dans d'autres hôpitaux en France, faute de pouvoir les soigner en région parisienne. Comme le révèle France 3, de très jeunes patients ont dû être admis, après plusieurs transferts, dans des hôpitaux situés à plusieurs centaines de kilomètres. Lille (Nord), Rouen (Seine-Maritime) ou encore Orléans (Loiret) ont ainsi accueilli des patients originaires de Paris. 

La situation excède les parents, qui s'inquiète de cet éloignement et des conséquences que ces transferts peuvent avoir sur la santé des enfants. Dans une pétition adressée au président de la République et à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, les signataires font remarquer que " transporter un bébé ou un enfant en urgence vitale sur plusieurs centaines de kilomètres peut à tout moment conduire à un drame. (...) Nous n'acceptons pas que la sixième puissance mondiale mette ses enfants en danger pour des raisons budgétaires." 

La situation s'est tendue depuis le mois de décembre et l'arrivée des épidémies, telles que la bronchiolite, très dangereuse pour les jeunes enfants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.