Paris déploie sa brigade contre les incivilités

Paris déploie sa brigade contre les incivilités

Un mégot de cigarette. La brigade contre les incivilités sera chargée de verbaliser les atteintes à la propreté de l'espace public, dès le 12 septembre 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 12 septembre 2016 à 16h00

Bientôt finis les mégots de cigarette et les crottes de chien qui ornent les trottoirs parisiens ? Peut-être, grâce à la Direction prévention-sécurité-protection (DPSP) lancée lundi 12 septembre par la mairie de Paris. Ce nouveau service de sécurité, plus connu sous le nom de brigade de lutte contre les incivilités, regroupe en fait les agents verbalisateurs de plusieurs services municipaux, explique Le Parisien : les inspecteurs de sécurité, les surveillants des parcs et jardins, les contrôleurs du service propreté...

A ces agents, s'ajoutent quelques nouveaux recrutements et une centaine d'ASP de la préfecture de police, les fameuses pervenches, pour un total de plus de 1.800 "brigadiers".

Leur mission : verbaliser toutes les petits incivilités du quotidien : le mégot jeté par terre, la déjections canines abandonnées, les dépôts d'ordures sur la voie publique, les épanchements d'urine, la vente à la sauvette... mais pas le stationnement des véhicules. La contravention "de base" pour une atteinte à la propreté de l'espace public s'élève à 68 euros.



"La verbalisation n'est pas la mission prioritaire de cette nouvelle brigade", a expliqué au Parisien Colombe Brossel, adjointe à la mairie de Paris en charge de la sécurité. "L'objectif de cette réforme est de renforcer la présence visible des agents sur le terrain". Les horaires d'intervention des brigadiers sont d'ailleurs très larges. Une partie d'entre eux pour intervenir 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

En 2015, rappelle le quotidien local, 52.000 PV ont été dressés par les agents de la ville de Paris, dont plus de la moitié pour des encombrements de la voir publique, tels que des dépôts de déchets, des terrasses non réglementaires ou des chantiers trop envahissants.
 
19 commentaires - Paris déploie sa brigade contre les incivilités
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]