Paris : critiquée, la Caisse d'épargne retire un "dispositif anti-SDF"

Paris : critiquée, la Caisse d'épargne retire un "dispositif anti-SDF"
Une agence parisienne de la Caisse d'épargne photographiée en 2012. (Photo d'illustration)

, publié le dimanche 28 juillet 2019 à 19h35

Pour forcer un sans-abri à ne plus dormir devant l'une de ses agences, la Caisse d'épargne avait fait installer un dispositif constitué de poteaux en inox. Face à l'indignation des internautes, il a finalement été enlevé.

C'est une dizaine de poteaux en métal, devant une agence de la Caisse d'épargne du XIVe arrondissement de Paris, qui ont provoqué la colère et l'indignation de nombreux internautes. 

Récemment installés, ils constituaient un "dispositif anti-sdf" pour contraindre un sans-abri à s'installer ailleurs.

"La situation est compliquée. La mesure a été prise afin de répondre aux normes de sécurité de la banque", a justifié auprès de CNEWS, Thomas Levet, directeur des affaires institutionnelles de la Caisse d'Epargne, samedi 27 juillet.


La polémique n'a fait qu'enfler sur les réseaux sociaux, l'image de la Caisse d'épargne étant écornée. Ultime pied-de-nez, la personne sans-abri avait réussi à installer son matelas au-dessus des poteaux censés l'éloigner.

Finalement, la banque a rétropédalé dans un deuxième temps. "On comprend que cela puisse heurter, la forme n'était pas habile", a reconnu Thomas Levet, ajoutant que cela ne correspondait pas à la «philosophie d'entreprise et aux valeurs» de l'enseigne bancaire. "Le dispositif sera totalement retiré dès que possible".

Selon France 3, un habitant du quartier avait déjà commencé à démonter le dispositif dans la journée de dimanche 28 juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.