Paris-Aubervilliers : une passerelle flambant neuve ne supporterait pas l'hiver

Paris-Aubervilliers : une passerelle flambant neuve ne supporterait pas l'hiver
Une passerelle à Paris (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 janvier 2017 à 18h00

Elle devait être la solution miracle pour des centaines d'usagers, mais depuis quelques semaines, elle se transforme régulièrement en piège de glace. Une nouvelle passerelle enjambant le périphérique entre Paris et Aubervilliers a été construite et inaugurée en octobre 2015, permettant aux piétons d'une ville à l'autre en cinq minutes.

Problème : l'ouvrage flambant neuf résiste mal à la rigueur de l'hiver. Le Canard Enchainé de ce mercredi 11 janvier révèle en effet que de nombreuses chutes ont eu lieu sur ce passage, en raison des intempéries (pluie et verglas causé par le gel). Les services du ministère de la Justice, qui jouxte la "Passerelle du Millénaire", ont demandé à la municipalité de Paris, qui détient la passerelle, de saler ou sabler le passage pour éviter ces incidents.


Selon le Canard Enchaîné, la mairie de Paris aurait répondu que c'est impossible. Le sel est incompatible avec la structure, car il risquerait de ronger son ossature métallique. Quant au sable, pas mieux : l'écoulement des eaux installé sur la passerelle ne permet pas de l'évacuer. Gênant pour ce pont de 100 mètres, qui aurait coûté selon BFMTV 8,5 millions d'euros.

La ville a toutefois démenti les informations avancées par le "Canard", indiquant au "Parisien" qu'un sablage est fait à chaque période de froid." "Nous travaillons par ailleurs à mettre en place un revêtement antidérapant permanent dans les prochaines semaines", a t-on également indiqué du côté de la municipalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.