Parcs, rues piétonnes, proximité des écoles... À Paris, les trottinettes désormais bridées à 10 km/h dans près de 700 zones

Parcs, rues piétonnes, proximité des écoles... À Paris, les trottinettes désormais bridées à 10 km/h dans près de 700 zones
Les engins ralentiront automatiquement lorsqu'ils entreront dans une des zones concernées.
A lire aussi

publié le lundi 15 novembre 2021 à 12h45

La mesure a été mise en place par les trois opérateurs qui officient à Paris, Dott, Lime et Tier, avec un objectif : limiter les accidents.

Vitesse désormais limitée à Paris pour les trottinettes électriques en libre service. À compter de ce lundi 15 novembre, dans 662 zones de la capitale, leur vitesse est bridée à 10 km/h.

Les engins ralentiront automatiquement lorsqu'ils entreront dans une des zones concernées grâce à leur système de géolocalisation. Les trottinettes personnelles, elles, ne sont pas concernées.



La mesure, expérimentée depuis juin dernier à la demande de la mairie de Paris dans plusieurs secteurs du centre de la capitale, a été mise en place par les trois opérateurs qui officient à Paris, Dott, Lime et Tier. "Les acteurs de la mobilité partagée à Paris œuvrent main dans la main avec la Maire de Paris et ses équipes pour promouvoir une ville durable, apaisée et partagée. Cela passe par une amélioration de tous les jours du service rendu à ses utilisateurs, mais aussi la cohabitation entre les différents modes de déplacement", affirment les trois opérateurs dans un communiqué commun.

Les zones concernées sont "des lieux à forte pression piétonne comme les parcs, jardins, rues aux écoles, parvis de mairies, lieux de culte, rues piétonnes ou très commerçantes", ont précisé les trois sociétés. Les zones "pourront être ajustées à la marge, selon les besoins locaux, communiquées par la Mairie de Paris et les mairies d'arrondissement".

Fin juin, après la mort d'une Italienne de 32 ans, percutée par une trottinette électrique sur une allée piétonne, la mairie de Paris avait menacé les trois opérateurs privés de ne pas renouveler leur contrat s'ils ne faisaient pas des progrès sur la limitation de la vitesse et le stationnement.

"Suite à de nombreux accidents, dont un accident mortel, j'ai demandé aux opérateurs de trottinettes en location courte durée de renforcer la sécurité. Ils font une première proposition, c'est un premier pas. Mais le compte n'y est pas encore. Le travail doit continuer", a commenté sur Twitter David Belliard, l'adjoint au maire EELV en charge des mobilités, soulignant qu'il manquait plusieurs zones comme "les quais, le long du canal Saint-Martin, des zones commerçantes très fréquentées..."


La Ville de Paris poursuit donc ses concertations avec les mairies d'arrondissements pour établir une carte des "slow zones" qu'il faudrait créer. La carte définitive de ces zones à vitesse limitée voulue par la mairie devrait être connue d'ici quelques semaines. 

En 2020, 375 accidents dont un mortel ont impliqué une trottinette. Entre janvier et septembre 2021, 298 accidents impliquant une trottinette ont été recensés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.