Par rancune, une juge épouse son ex-compagnon à son insu

Par rancune, une juge épouse son ex-compagnon à son insu©Panoramic

, publié le mardi 10 mars 2020 à 12h40

Une magistrate des Hauts-de-Seine et plusieurs complices présumés ont été mis en examen au mois de décembre pour avoir organisé ce faux mariage, explique Europe 1.

Les déceptions amoureuses peuvent parfois pousser certains à concevoir des vengeances pour le moins inattendues. C'est par exemple le cas, comme le révèle Europe 1, d'une juge éconduite qui, pour empêcher son ancien compagnon de refaire sa vie, l'a purement et simplement épousé à son insu grâce à l'aide de plusieurs complices, dont sa fille.


Présentée par Europe 1 comme une "ancienne conseillère justice auprès d'une ministre", la magistrate de 58 ans a visiblement très mal vécu le fait que son compagnon la quitte pour la soeur de cette ministre. Une rupture qui l'a poussée à manigancer un faux mariage en 2019 à Saint-Denis de la Réunion, où elle était en poste. Une série de faux documents et un complice jouant le rôle du marié ont suffi à la cinquantenaire pour faire enregistrer très officiellement cette union fictive.

Jusqu'à 15 ans de prison et 225 000 euros d'amende

Rappelée en métropole (dans les Hauts-de-Seine) par son métier, elle n'a pas pu très longtemps éviter que le subterfuge soit découvert, son ex-compagnon ayant eu vent, à son plus grand étonnement, de son récent "mariage". Une fois la mascarade mise au jour, la juge et ses acolytes ont été placés en garde à vue en décembre dernier, puis mis en examen et poursuivis pour "faux et usage de faux en écriture publique ou authentique par personne dépositaire de l'autorité publique" et "obtention et usage de faux documents administratifs".

Un acte de rancune qui pourrait coûter cher à la juge, Europe 1 précisant que de tels délits sont passibles de la cour d'assises et d'une peine pouvant aller jusqu'à 15 ans de prison et 225 000 euros d'amende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.