Palmarès des meilleures universités : la France recule dans le classement de Shanghai

Palmarès des meilleures universités : la France recule dans le classement de Shanghai
Seules trois universités françaises sont présentes dans le Top 100 de Shanghai (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 15 août 2017 à 09h51

Trois établissements français figurent parmi les 100 premières universités mondiales.

La France continue de perdre du terrain dans le classement de Shanghai, publié mardi 15 août, rapporte Le Monde.

Dans le top 500, la France ne compte cette année que 20 universités, contre 22 l'année dernière. Seules trois établissements figurent parmi les 100 meilleurs du monde.



L'université Pierre et Marie Curie arrive à la 40e place, suivie par l'université Paris-Sud, 41e et par l'Ecole normale supérieure, à la 69e place.

UN VÉRITABLE ENJEU

Pas de quoi se réjouir cependant puisque le premier établissement français, l'université Pierre et Marie Curie, continue à perdre des places. Classée 36e en 2015, elle perd encore une place cette année puisqu'elle occupait la 39e position en 2016. Les autres améliorent légèrement leurs résultats : Paris Sud passe de la 46ème place en 2016 à 41ème cette année, l'ENS, qui avait chuté de quinze places en 2016, passe de la 87e à la 70e.

Selon Le Monde, le classement de Shanghai repose sur six critères principaux : le nombre de Prix Nobel et de médailles Field parmi les diplômés et parmi les professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines, le nombre de publications dans les revues scientifiques, le nombre de de publications rattachées à l'établissement et répertoriées dans les index de citations et enfin la pondération des indicateurs précédents divisée par le nombre d'enseignants-chercheurs de l'université.

Shanghai est un véritable enjeu pour les pays qui veulent peser dans le domaine de la recherche. Chaque année, ce classement est observé de près par les responsables universitaires du monde entier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.