Ouverture des commerces le dimanche en décembre : le gouvernement ouvre la porte

Ouverture des commerces le dimanche en décembre : le gouvernement ouvre la porte
Une rue commerçante de Montpellier, le 17 octobre 2020.

, publié le dimanche 22 novembre 2020 à 19h50

La ministre chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a confirmé une possible réouverture des commerces autour du 1er décembre. Des commerces qui pourraient aussi avoir le droit d'ouvrir le dimanche.

Ils n'ont pas encore rouvert leurs portes que les commerces pourraient voir une nouvelle avancée.

Le gouvernement regarde d'un "œil favorable" la demande d'ouverture dominicale présentée par plusieurs fédérations de commerces pour le mois de décembre, a déclaré dimanche 22 novembre la ministre chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. "Cela permet de respecter les jauges, il y a un intérêt sanitaire", a-t-elle expliqué sur Radio J.


"Donc on regardera avec bienveillance cette demande. Mais ce qui est notre boussole est l'équilibre entre économique et sanitaire", a-t-elle nuancé. Concernant d'éventuelles extensions d'ouverture en début de soirée, que souhaitent certaines fédérations, "cela sera aussi le résultat d'une consultation. Mais ne tombons pas de l'autre côté du cheval et l'idée du gouvernement n'est pas de profiter d'une situation extraordinaire pour faire bouger les lignes du droit du travail", a-t elle prévenu.

La ministre s'est contentée d'évoquer de nouveau une réouverture "autour du 1er décembre". Selon elle, "toutes les conditions sont réunies: un protocole sanitaire (...), deuxième élément, le report du 'Black Friday' d'une semaine permettant d'éviter une cohue dans les magasins (...) Troisième élément, les conditions sanitaires, et chaque jour qui passe semble indiquer qu'elles sont réunies pour une réouverture".

Les coiffeurs concernés

Est-ce que cela pourrait être dès le 27 ou le 28 novembre? "Quand on dit 'autour du 1er decembre', cela veut dire qu'on s'autorise à penser que c'est possible", a assuré la ministre. Elle a précisé que les coiffeurs étaient également concernés: "nous sommes en train de régler les détails avec eux, car le problème de la jauge de 8 m² semble plus délicat à suivre que dans d'autres professions".

Emmanuel Macron doit annoncer mardi 24 novembre, dans la soirée, les décisions du gouvernement sur les règles du confinement en cours.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.