Ouragan Irma : Saint-Martin avant et après

Ouragan Irma : Saint-Martin avant et après©Source franceinfo

Source franceinfo, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 20h13

Pour mieux comprendre la catastrophe, France 3 a mis en parallèle des images de l'île de Saint-Martin avant et après le passage de l'ouragan Irma. Saint-Martin apparaît broyée, réduite à néant.

Des images d'apocalypse bien loin des décors paradisiaques qui ont fait la réputation de la petite perle des Antilles. Au Nord-Ouest de l'île était bâti un des hôtels 4 étoiles les plus réputés des Caraïbes, avec une vue imprenable sur les eaux turquoises. Après le passage de l'ouragan, la même vue montre des voitures à la dérive, des bateaux échoués les uns sur les autres au milieu de la boue.



L'aéroport lui aussi a été dévasté. Les passerelles arrachées par le vent, les véhicules détruits rendent le tarmac impraticable. L'intérieur du terminal est également inutilisable. Il faudra du temps pour rendre l'aéroport accessible aux secours. De nombreux points stratégiques de l'île, comme un pont à bascule, ont été fortement endommagés. La place du marché de Marigot et son kiosque central ne sont plus qu'un tas de ruines. Les dégâts se chiffrent en dizaines de millions d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Ouragan Irma : Saint-Martin avant et après
  • Ce sont des endroits tres eloignés du travail où on trouve plus de cigales que de fourmis mais lorsque ça ne va plus on appelle ceux qui sont tres eloignés des plages pour venir aider

  • C est depuis que HULOT est nommé ministre qu arrivent les événements

    A partir de 2 040 il va faire voter une loi pour interdire les ouragans

    il a bien raison le petit chef d une grande entreprise

    je trouve que c est bien que la planete se rechauffe , puisque nous n aurons plus de gaz ni petrole pour se chauffer

    un vrai visionnaire que cet HULOT là disciple de Copernic

  • Comme d'habitude, ce seront les plus riches, les plus nantis qui seront indemnisés en premier, et les autres ils attendront 2-3 ans peut-être plus.

  • Il y a une chose qui m'inquiète, beaucoup de personnes "importantes" parlent de solidarité nationale voire internationale mais je n'entends pas du tout les représentants des assurances qui pourtant devraient être aux premières loges puisque chacun d'eux empochent un pourcentage prélevé obligatoirement sur chaque prime pour soit disant couvrir les frais des catastrophes naturelles et chaque année que notre prime augmente, notre conseiller en assurance nous explique que c'est pour couvrir les catastrophes naturelles qui sont de plus en plus nombreuses. Alors, que les assurances paient en premier et seulement si il y a manque, faisons jouer la solidarité.

  • Cet endroit c 'est un repaire de truand.