Orly : un passager se trompe de vol, l'avion d'Air France fait demi-tour

Orly : un passager se trompe de vol, l'avion d'Air France fait demi-tour

Un passager qui devait se rendre à Bordeaux est monté dans un avion pour Montpellier.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 12 décembre 2017 à 16h40

Un avion de la navette HOP! d'Air France entre Paris et Montpellier a du faire demi-tour sur le tarmac d'Orly le samedi 2 décembre, explique France Bleu. L'un de ses passagers s'était trompé d'appareil.

Il devait initialement prendre un vol pour Bordeaux.

Comment, avec toutes les vérifications de sécurité, un homme a-t-il pu prendre le mauvais avion ? C'est la question que se pose encore les passagers du vol entre Paris et Montpellier. "On a tous ressenti un peu de stupeur, de se dire qu'on avait à bord un passager qui n'était pas prévu", a expliqué à France Bleu l'une des passagères.



"Les gens sont restés très calmes mais on s'est dit que du point de vue de la sécurité, ça n'était pas forcément très rassurant de savoir que nous avions un passager qui ne devait pas être avec nous. On était tous un peu stupéfaits les uns et les autres". La compagnie Air France, propriétaire de Hop !, n'a pas officiellement réagi.
 
36 commentaires - Orly : un passager se trompe de vol, l'avion d'Air France fait demi-tour
  • encore une fois cela démontre l'inefficacité des contrôles, quand on voit qui contrôle, ce n'est pas étonnant, moi je propose que l'on fasse directement appel à des détenus, cela les sortiraient de prison et on ferait des économies. Et la ministre elle dit quoi???

  • Si un passager se trompe de train, que se passe-t-il ? Le train recule ?

  • comment,dans lescompagnies low cost,les hotesses n'ont pas de lunettes ? et le pilote ?

  • Fort heureusement quand un passager SNCF se trompe .... le train ne fait pas demi tour !

    La compagnie aérienne mérite un blâme : un commandant de bord qui fait demi tour sans motif tecnique valable, c'est inacceptable!

  • J'ai déjà connu cette situation sur un vol AF Orly-Bordeaux, au plus fort des contrôles anti-attentats: un individu au physique très masculin - un vrai chauve et costaud - avait pris (par erreur, a priori) la carte d'embarquement pour Bordeaux d'une femme alors que lui voulait se rendre à Toulouse. Il a passé sans problème le contrôle des bagages - plus de demande de pièce d'identité à ce stade mais, a priori, la mention madame sur la carte d'embarquement - puis, en arrivant à l'embarquement pour Toulouse, il a été dirigé vers celui de Bordeaux sans que l'hôtesse ne tique [Précisons que ce môssieur était en permanence au téléphone et que nul n'avait d'intérêt à le déranger) et, toujours au téléphone, il a passé sans encombre le contrôle de Bordeaux où le personnel n'a pas plus osé le déranger et lui demander sa CNI. Il est monté dans l'avion, toujours au téléphone, et c'est en entendant, par hasard, le pilote décrire le vol qu'il a réagi et a obtenu de ressortir sans que l'équipage ne procède à aucune vérification de l'avion au regard des "bagages" qu'il aurait pu laisser: s'il avait eu un autre physique, en aurait-il été autrement , Le côté surprenant, c'est que la bonne propriétaire de la place est arrivée juste après et qu'il y aurait pu avoir une personne de trop dans l'avion..Beaucoup d'erreurs notamment à l'embarquement.. avec les effets pervers du téléphone qui donnait trop d'importance au malotru dont je viens de parler.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]