Orly : les trois militaires agressés en mars racontent l'attaque de l'intérieur

Orly : les trois militaires agressés en mars racontent l'attaque de l'intérieur©source RTL
A lire aussi

source RTL, publié le mercredi 27 septembre 2017 à 08h30

En mars 2017, trois militaires de l'armée de l'air, qui assuraient une mission de protection de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly ont dû se défendre et tuer un homme qui les agressait. Armé d'un pistolet à grenaille, Ziyed Ben Belgacem, qui affirmait agir au nom d'Allah, avait auparavant échappé à un contrôle routier a Garges-lès-Gonesse.

Décorés de la médaille de la défense nationale, les trois militaires témoignent au micro de RTL.



Le 18 mars, il est 8h22. Les trois militaires arpentent le hall du terminal sud pointe avant, comme on leur a montré lors d'un stage de formation sur la base d'Orange, là où ils ont appris a se connaître. Ils surveillent les allées et venues des passagers, quand soudain tout bascule.

Un individu se précipite sur la caporale chef Mélanie et tente de s'emparer de son fusil d'assaut en la menaçant d'une arme de poing. Mais la solide jeune femme de 29 ans ne se laisse pas faire. "Ça a été la surprise complète. Mais pour ce qui est de la réaction, ce sont des actes réflexes qui ont permis de prendre le dessus. J'ai fait un black-out, je n'ai plus vraiment de souvenirs de cette journée".
 
21 commentaires - Orly : les trois militaires agressés en mars racontent l'attaque de l'intérieur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]