Orléans : le maire LR augmente de 300% son salaire

Orléans : le maire LR augmente de 300% son salaire©Google Street View

6Medias, publié le vendredi 23 juin 2017 à 19h30

Comme beaucoup dans son cas, avec la loi sur le non-cumul des mandats, le maire d'Orléans, Olivier Carré, a dû choisir entre sa ville et son poste de député.

Le député-maire Les Républicains a donc décidé de privilégier son mandat local. Alors pour compenser sa perte de revenu, au lendemain du second tour des législatives, Olivier Carré a décidé de faire voter en conseil municipal une revalorisation salariale, comme le rapporte France Bleu Orléans.



Son indemnité qui était de 958 euros par mois sera désormais de 4 100 euros, soit quatre fois plus. Une décision qui fait polémique dans l'opposition. Surtout qu'Olivier Carré touchera à peu près la même somme pour son poste de président d'Orléans Métropole. "Notre rôle, ça n'est pas d'assurer au maire le maintien de son pouvoir d'achat, et son indemnité ne peut pas être la variable d'ajustement en fonction de son parcours politique", s'est indignée Corinne Leveleux Texeira, conseillère municipale d'opposition.

Un salaire qui restera donc similaire à celui qu'il percevait lorsqu'il était député-maire. À sa rémunération d'édile s'ajoutaient 1 500 euros de la vice-présidence de l'agglomération ainsi que 5 600 euros d'indemnité parlementaire, soit au total un peu plus de 8 000 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
954 commentaires - Orléans : le maire LR augmente de 300% son salaire
  • choquant. Encore un qui ne relève pas l'image des politiques. désolant.

  • Plus fort que "monsieur 150%" pour la présidence de la République: ça va chauffer à Orléans! On demande des sacrifices en salaires au plus grand nombre, mais certains sont d'une gourmandise insatiable, aux frais du Contribuable, bien sûr.

  • Ah!le fric...quel sujet de mésententes!!!
    Dans le monde politique,au sein des familles,envers les employeurs,eux-mêmes visés par l'Etat...
    Le nerf de la guerre spécialement en Frane,(on adore compter les oeufs dans le derrière de la poule!!)
    Et les dizaines de millions distribués aux footballleurs qui n'indingnent persoones!!!

    Et toujours la même reflexion stupide, les footballeurs c'est pas nos impots! Si vous voulez qu'ils gagnent moins faut pas aller voir les matchs, tandis que le maire c'est notre argent!

    Les footeux, c'est nous qui payons une partie, avec la pub et les stades qui sont pour la plupart subventionnés.

  • Cet article est malhonnête, comme tous les élus concerné par le plafond des indemnités, ce maire a fait bénéficier sa commune de la réduction de son indemnité. n'étant plus député, il demande tout simplement de revenir au montant normal de l'indemnité de maire. Avez-vous consciences que par ces articles polémiques vous favorisez l'abstention et la suspicion sur une grande majorité d'élus qui se consacrent à leur ville, leur département, région ....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]