Orages et canicule : 19 départements placés en alerte

Orages et canicule : 19 départements placés en alerte
Des promeneurs s'abritent sous des parapluies le 30 avril 2017 à Deauville
A lire aussi

publié le mercredi 30 août 2017 à 11h50

Le chaleur des derniers jours cède la place aux intempéries. Météo-France a émis un bulletin d'alerte mercredi 30 août en milieu de journée pour une large moitié du pays, où de forts orages sont attendus dès l'après-midi.



La prudence est de rigueur sur toute la partie est de l'Hexagone. Météo-France prévoir pour mercredi un épisode orageux accompagné de grêle et fortes rafales de vent nécessitant une vigilance particulière. En tout, 15 départements sont concernés : l'Ain, l'Allier, le Cantal, la Côte-d'Or, le Doubs, la Haute-Loire, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Puy-de-Dôme, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Haute-Saône, les Vosges et le Territoire-de-Belfort. Quatre autres départements (le Jura, la Loire, le Rhône et la Saône-et-Loire) ont, quant à eux, été maintenus en alerte canicule, comme c'était déjà le cas depuis la veille.



À 11 heures, une première zone orageuse remontait le nord-est de la France, de la Bourgogne à la Haute-Marne. Les orages doivent éclater en cours d'après-midi et en soirée sur l'ensemble du Massif central. L'activité gagnera aussi le Beaujolais et la Bresse en début de soirée. D'autres orages devraient se former à partir du début d'après-midi sur la Bourgogne et gagner les régions du nord-est. Des vents parfois supérieures à 80 km/h sont à prévoir.

Dans les départements encore concernés par la canicule, le mercure grimpera haut : de l'ordre de 32 degrés dans la Loire et le Rhône. En fin de nuit, les relevés de températures indiquaient déjà entre 20 et 25 degrés de la plaine de Saône au Revermont en passant par la Bresse ainsi que sur le Lyonnais. Il faisait 25,4 degrés à Arbois, 24,2 degrés à Vincelles, 22,9 degrés à Beaurepaire, 22,8 degrés à Lyon et 21,4 degrés à Saint-Etienne. Cette épisode caniculaire devrait cesser entre mercredi soir et jeudi matin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.