"On vit au jour le jour" : un an après le duel Le Pen-Macron, on est retourné voir les "Whirlpool" d'Amiens

"On vit au jour le jour" : un an après le duel Le Pen-Macron, on est retourné voir les "Whirlpool" d'Amiens©F. MAGNENOU / FRANCEINFO

franceinfo, publié le jeudi 26 avril 2018 à 14h12

Drôle d'ambiance à Whirlpool Amiens (Somme), mardi 24 avril. Les 286 salariés doivent recevoir leur lettre de licenciement dans un mois. Parmi eux, 180 troqueront début juin la casquette du fabricant américain de sèche-linge pour celle de WN, une société créée par un entrepreneur local. "Continuer avec le nouveau ? La question ne se pose même pas. De toute façon, il n'y a plus de boulot à Amiens", résume un salarié sur le parking, au moment d'embaucher. "On est soulagés parce qu'on a un emploi, mais on verra bien. On vit au jour le jour." Seuls vestiges de la lutte des Whirlpool : des drapeaux défraîchis et quelques autocollants aux abords de l'usine.

"On savait déjà que l'usine allait fermer"

Il y a un an, pourtant, la France entière avait les yeux rivés sur ce

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.