"On veut vendre nos vins à ceux qui les consomment, pas à ceux qui spéculent dessus", parole de vigneron bourguignon

"On veut vendre nos vins à ceux qui les consomment, pas à ceux qui spéculent dessus", parole de vigneron bourguignon©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 16 octobre 2018 à 18h22

Encore inconnu du grand public, il est pourtant classé depuis une dizaine d'années parmi les meilleurs vignerons dans tous les guides de dégustation. En Bourgogne, Eric Rousseau vit au rythme de ses 15 hectares de vigne. Ici, pas de course au rendement : peu de grappes, bien espacées. Il emploie dix personnes par jour pour une toute petite récolte. A peine 5 000 caisses, mais Eric Rousseau sait ce qu'il veut : "pas forcément plus de vignes et plus de vin", mais "des vins de qualité à la fin". Pour lui, le vin doit rester un plaisir simple.

Du temps de son père et de son grand-père, vignerons, c'était un métier pénible, peu considéré. Armand Rousseau a été l'un des premiers dans la région à mettre en vente des bouteilles avec son nom dessus. Comme lui, son petit-fils

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.