"On va devoir vivre avec le virus" : Olivier Véran n'est pas surpris par l'apparition de nouveaux clusters

"On va devoir vivre avec le virus" : Olivier Véran n'est pas surpris par l'apparition de nouveaux clusters
Olivier Véran à Paris, le 8 mai 2020.
A lire aussi

, publié le lundi 11 mai 2020 à 10h27

Le ministre n'a pas exclu un reconfinement, si le virus circulait de manière incontrôlée.

"On va devoir vivre avec le virus". Au premier jour du déconfinement, et alors que plusieurs foyers de contamination sont apparus sur le territoire, Olivier Véran s'est montré serein, lundi 11 mai, sur BFMTV.


"Je ne dirais pas que ça m'inquiète, je dirais que ça ne me surprend pas, a expliqué le ministre de la Santé.

C'est pour ça qu'on dit que le déconfinement n'est pas un retour à la normale et qu'on va devoir vivre avec le virus." Au moins trois foyers de contamination ont été identifiés ce week-end : dans la Vienne, en Dordogne et dans les Hauts-de-Seine.


L'apparition de ces "clusters" illustre, selon Olivier Véran, les capacités d'investigation de la France. "On sait repérer les clusters, a-t-il estimé. (...) Lorsqu'il y a un certain nombre de malades on fait une enquête pour remonter la chaîne et éviter qu'elle ne s'étende. On est en train de refaire ce que l'on faisait au début de l'épidémie."

"Plus on fera attention collectivement, moins il y aura de clusters", a assuré le ministre, qui a toutefois prévenu : "Un reconfinement peu arriver si le virus continue sa course folle".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.