"On en parlait déjà presque au passé" : l'alpiniste Catherine Destivelle ne croyait pas qu'Elisabeth Revol s'en sortirait

"On en parlait déjà presque au passé" : l'alpiniste Catherine Destivelle ne croyait pas qu'Elisabeth Revol s'en sortirait©CAPTURE D'ECRAN / ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

franceinfo, publié le vendredi 09 février 2018 à 21h09

"Moi, il y a quinze jours, je pensais que c'était fini. On en parlait déjà entre nous au passé, presque." Quand elle a appris qu'Elisabeth Revol était en danger sur le Nanga Parbat, dans l'Himalaya, l'alpiniste Catherine Destivelle ne croyait pas à son retour.

Alpiniste chevronnée comme cette "miraculée" pour qui elle dit son "respect" et son "admiration", Catherine Destivelle est revenue sur le plateau d'"Envoyé spécial" sur le "sauvetage génial" d'Elisabeth Revol : "Elle a été tenace. Parfois, des gens se laissent aller, se laissent mourir, en n'espérant rien du tout. Et là, elle a décidé de descendre, et elle est restée concentrée."

Rester concentrée... Catherine Destivelle aussi a dû sa survie à sa force mentale. Elle aussi a connu une vraie frayeur : dans l'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - "On en parlait déjà presque au passé" : l'alpiniste Catherine Destivelle ne croyait pas qu'Elisabeth Revol s'en sortirait
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]