Olivier Véran confirme la fermeture des commerces la nuit à Paris

Olivier Véran confirme la fermeture des commerces la nuit à Paris©Panoramic

publié le jeudi 05 novembre 2020 à 19h20

Ce jeudi 5 novembre, Olivier Véran a fait un point sur la situation sanitaire en France. S'il a confirmé la fermeture des établissements servant à manger ou à boire la nuit à Paris, il n'est pas revenu sur le conflit entre le gouvernement et les commerces non-essentiels.

Depuis le début du reconfinement national, le 30 octobre dernier, un certain nombre de commerces ont dû s'adapter, voire pour certains tout simplement garder le rideau fermé.

Comme il est désormais de coutume, Olivier Véran a pris la parole ce jeudi 5 novembre pour faire un point hebdomadaire sur la situation sanitaire du pays. S'il n'a pas annoncé de nouvelles mesures sur ce point, il a néanmoins confirmé plusieurs pistes qui étaient à l'étude ces dernières heures. D'abord, comme souhaité par Anne Hidalgo, certains commerces vont fermer dans la capitale. Plus précisément, ce sont les débits de boissons, les épiceries, ou tous les lieux où des produits alimentaires ou de l'alcool sont vendus. Ces derniers devront fermer la nuit, de 22 heures à 6 heures, d'après ce qu'avait annoncé la maire de Paris jeudi matin.



Aucune annonce sur les autres commerces non-essentiels

Selon la préfecture de police, cette interdiction prendra effet dès ce vendredi 6 novembre. « Les autorités ont été saisies pour fermer les commerces qui vendent de l'alcool et des produits alimentaires la nuit, considérant les attroupements qu'il y a eu et qui ne favorisent pas le bon respect du confinement », a précisé le ministre de la Santé. Pas d'avancée concrète donc en ce qui concerne le conflit tendu entre les commerces non-essentiels et le gouvernement. De nombreux maires ont décidé d'autoriser l'ouverture de ces magasins ces derniers jours, ouvrant un nouveau front avec les préfectures. Une autre bataille s'était engagée avec les librairies. À la suite de plaintes de tous ces commerçants, le gouvernement avait décidé de fermer tous les rayons non-essentiels dans les grandes surfaces pour garantir une meilleure équité. Pour le reste, il faudra certainement attendre de nouvelles annonces du gouvernement qui, par la voix du Premier ministre, a évoqué des points tous les quinze jours.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.