Oise : après une agression, le Samu social décide d'éviter la gare de Creil

Oise : après une agression, le Samu social décide d'éviter la gare de Creil
Photo d'illustration.
A lire aussi

, publié le samedi 07 décembre 2019 à 16h00

Les interventions restent suspendues dans le secteur jusqu'à nouvel ordre. 


Un véhicule dégradé et une belle frayeur. C'est le bilan de l'agression, survenue vendredi 6 décembre, sur l'équipe du Samu social 60 en intervention près de la gare de Creil (Oise). Deux collaboratrices de l'association étaient en train d'intervenir lorsqu'un "individu, qui avait déjà commis des dégradations dans la gare, est sorti sur le parvis armé d'une barre de fer, et s'en est pris au premier véhicule qui s'est trouvé sur sa route, le nôtre" a déploré le président du Samu social de l'Oise, Alexis Derache, auprès du Parisien.




La personne qui s'en est pris aux équipes n'était pas celle à laquelle elle venait en aide, a précisé le Samu social 60. " Les personnes de l'équipe n'ont pas été blessées mais elles sont extrêmement choquées et les dégradations commises sur le véhicule sont importantes," a précisé Alexis Derache. 


Et d'ajouter : "Nous n'abandonnons pas notre travail social à Creil, [...] mais à 200 m au moins du secteur de la gare." L'individu, interpellé par les forces de l'ordre, devra répondre de son comportement devant la justice. Une plainte a été déposée par le Samu social pour les dégradations sur la fourgonnette, et une autre également au nom des deux membres de l'association.

"La décision de suspendre nos missions dans le secteur de la gare de Creil a été prise pour assurer la sécurité des collaborateurs et bénévoles, a expliqué le président du Samu social de l'Oise. Cette agression est survenue en pleine journée au centre de Creil et personne n'est intervenu pour venir en aide à notre équipe."

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.