Nucléaire: EDF sommé d'arrêter la centrale de Tricastin

Nucléaire: EDF sommé d'arrêter la centrale de Tricastin©Source : Les Echos
A lire aussi

Source : Les Echos , publié le vendredi 29 septembre 2017 à 07h27

C'est, sans mauvais jeu de mots, un petit séisme pour EDF. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a imposé jeudi à l'électricien la mise à l'arrêt temporaire des quatre réacteurs de 900 mégawatts de la centrale nucléaire de Tricastin (Drôme).

Elle pointe un "risque de rupture d'une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon (qui assure le refroidissement de la centrale, NDLR) pour les séismes les plus importants étudiés dans la démonstration de sûreté nucléaire", et demande en conséquent des travaux de renforcement.



La centrale de Tricastin a été conçue pour pouvoir se mettre à l'arrêt normalement avec un séisme de magnitude 6,5, indique-t-on à l'IRSN, l'expert technique de l'ASN. A défaut, une inondation "pourrait conduire à un accident de fusion du combustible nucléaire", rappelle l'ASN.

La décision a été peu appréciée chez EDF. Si l'électricien indique qu'il "mettra en oeuvre la décision de l'ASN dans les meilleurs délais" -dans les deux à trois jours, indiquait jeudi EDF-, "l'arrêt des réacteurs nous paraît excessif", a jugé le directeur du parc nucléaire d'EDF, Philippe Sasseigne, à l'occasion d'un point presse.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU