Nuage de sable orange : des particules radioactives retrouvées dans les dépôts

Nuage de sable orange : des particules radioactives retrouvées dans les dépôts
Un nuage de sable du Sahara avait teinté le ciel de Rennes de jaune ocre en octobre 2017.

, publié le vendredi 26 février 2021 à 16h45

Des éléments radioactifs ont été retrouvés dans le nuage de sable qui a survolé la France en provenance du Sahara. Les restes, sans danger, d'essais nucléaires français datant des années 60.

Le nuage de sable en provenance du Sahara n'a pas que coloré la neige : il est aussi venu rappeler un épisode du passé, quand la France effectuait des essais nucléaires dans le désert algérien, comme l'a relevé France 3 Bourgogne.


La preuve ? Du césium-137, retrouvé dans le sable. "Il s'agit d'un radioélément artificiel qui n'est donc pas présent naturellement dans le sable et qui est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d'une explosion nucléaire", a détaillé l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (Acro). 

L'association estime qu'il est retombé 80 000 Bq au km2 de césium-137, une concentration inoffensive pour la santé. "Il n'était pas question de dire qu'il y a une mise en danger de la population, mais de rappeler ce qu'a fait la France et d'autres pays", explique l'Acro.

Plus qu'un danger, ce nuage orangé est un rappel de la recherche nucléaire française au Sahara, où 17 essais nucléaires avaient été menés entre 1960 et 1966. La France les a officiellement stoppés le 29 janvier 1996. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.