Nouveau samedi de mobilisation contre le pass sanitaire

Nouveau samedi de mobilisation contre le pass sanitaire
Les anti pass sanitaire manifestant depuis 15 semaines

publié le samedi 23 octobre 2021 à 21h30

Les chiffres de la mobilisation restent stables par rapport à la semaine passée. 

Samedi, les opposants au pass sanitaire étaient 40.090 à manifester dans l'ensemble du pays, selon les données du ministère de l'Intérieur. Des chiffres stables par rapport à la semaine dernière pour le 15e samedi de mobilisation consécutif. Dans l'ensemble du pays, 171 actions ont au total été recensées par le ministère.

Dans les rues de la capitale, ils étaient environ 5.000 manifestants rassemblés dans quatre cortèges différents.

Du côté de Nantes ils étaient 670 d'après la préfecture de Loire-Atlantique et 330 à Saint-Nazaire. A Metz, 600 à 700 personnes se sont mobilisées selon la préfecture, qui a précisé que la moitié du cortège n'avait pas respecté le parcours autorisé et s'est dirigée vers l'autoroute, ce qui a donné lieu à un déploiement de forces de l'ordre, sans incidents notables.


Trois interpellations 
Dans le reste du Grand Est, les préfectures ont recensé 750 personnes à Strasbourg, 850 à Colmar et 1.000 à Mulhouse.Une personne a été interpellée dans l'Hexagone, lors d'un rassemblement à Lille, et aucun membre des forces de l'ordre n'a été blessé, selon le ministère. En Guadeloupe, deux personnes ayant participé à une manifestation contre le pass sanitaire dont une leader syndicale ont été placées en garde à vue pendant plusieurs heures "pour rébellion".

Le ministère de l'Intérieur avait recensé samedi dernier 40.610 manifestants. Ils étaient plus de 81.000 selon le collectif militant Le Nombre Jaune, qui publie par la suite sont propre décompte. L'affluence dans ces cortèges et rassemblements était en baisse régulière depuis plusieurs semaines. Le 25 septembre, 60.000 personnes avaient protesté contre le pass sanitaire imposé par le gouvernement pour contrer l'épidémie de Covid-19, selon le bilan des autorités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.