"Nous sommes un peuple de marins!" : Bruno Le Maire exprime sa solidarité aux pêcheurs face au Brexit

"Nous sommes un peuple de marins!" : Bruno Le Maire exprime sa solidarité aux pêcheurs face au Brexit
Bruno Le Maire, à Paris
A lire aussi

, publié le lundi 14 décembre 2020 à 12h50

Le ministre de l'Economie et des Finances a martelé que les Britanniques seraient les "grands perdants" du Brexit, en évoquant toutefois le sort des professionnels de la mer en France, dont l'activité va être fortement affectée.

"Le président de la République ne cesse de se battre pour les pêcheurs. Il a raison !".

Interrogé sur les effets du Brexit sur l'économie française, Bruno Le Maire a relativisé l'impact de la décision britannique, tout en disant sa solidarité aux pêcheurs.

"En France on va avoir quelques secteurs très durement touchés et ils vont avoir besoin de tout notre soutien", comme la pêche dont l'activité est "fondamentale", notamment pour "quelques communes" du littoral comme Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), ou Le Guilvinec (Finistère), a déclaré Bruno Le Maire à l'antenne de franceinfo, lundi 14 décembre.

"L'activité de pêche est fondamentale. C'est fondamental pour nos côtes, pour quelques communes, et pour notre culture. Nous sommes un peuple de marins, qui a des pêcheurs, et qui est attaché à la pêche. Je suis totalement solidaire des pêcheurs", a t-il abondé.

Bruno Le Maire a ajouté que "nous aurons aussi 150.000 entreprises qui exportent vers la Grande-Bretagne et qui vont être touchées, que nous accompagnons depuis des mois, que nous aidons à remplir des procédures douanières". "Le Brexit, pour reprendre une expression toute simple de John Le Carré à qui j'en profite pour rendre hommage, est une folie, politique, économique et historique. "Je regrette que mes amis britanniques aient à en payer le prix, parce qu'ils payent le prix du populisme, ils payent le prix des mensonges", a t-il encore commenté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.