Nouailhac - Question privilèges, la RATP bat tous les records !

Nouailhac - Question privilèges, la RATP bat tous les records !©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 26 mars 2018 à 11h15

OPINION. Vous avez aimé le « guide pratique » des primes des agents de la SNCF ? Vous allez adorer celui de la RATP qui s'étale sur 93 pages.

Si l'on met de côté les régimes spéciaux des « travailleurs » de l'Opéra ou de la Banque de France, et pour ne considérer que les grandes entreprises publiques, la RATP est celle qui bat tous les records, qu'il s'agisse de primes, de temps de travail, de retraites ou autres avantages. Les deux châteaux forts de la SNCF et d'EDF, pourtant richement dotés, le sont moins que le bunker de la RATP, dont le régime spécial, à force d'excès, est entré dans la catégorie des régimes « très spéciaux », comme l'a montré l'iFRAP dans ses études successives depuis plus de 20 ans.

L'iFRAP en effet, une fondation privée créée en…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Nouailhac - Question privilèges, la RATP bat tous les records !
  • C'est curieux en 6 ans à la poste j'ai bénéficier aucun avantage, ah ! si de me faire insulter pour à peine plus que le SMIC, avec des horaires élastiques et ce tous les jours ! Il faudrait aussi que les journalistes prennent le temps de dire la même chose pour le PRÉSIDENT avec son salaire à vie après la fin de son mandat ! ; les ministres, sénateurs ... QUI EUX SE GOINFRENT ET VIVENT aux frais de la princesse avec leurs innombrables notes de frais et leurs salaires de luxe + cumul des mandats ! Ah ! non ceux-là ils ont droit, vivement la privatisation complète de toute la France qui deviendra comme UK et ensuite vous allez ne pleurer que tout est très cher, car la privatisation c'est plus le problème du service public, là il faut que le fric tombe pour remplir les caisses, vos impôts ne passeront plus par là ! Ce ne sera plus sur une loi que les tarifs augmenteront ou pas, la concurrence dans le privé a aussi ses limites à force de sous-traiter les Anglais en paye le prix aujourd'hui ! 1er ministre un cargo pour l’Asie à des millions ses les gens oublient vite et les appartements de luxe abusif aussi ! BREF crevez et laissez toujours les mêmes sur leurs doux sièges, ils vont tous vous mettre à la diète complète et eux continueront de s'engraisse!!

  • Chez Air France aussi, le répertoire des primes est un tome énorme à lui tout seul
    Un témoignage parlant dans toutes les entreprises publiques ou anciennement publiques de l'incapacité des politiques à gérer du personnel autrement qu'en dilapidant l'argent des impôts
    La moitié voire les trois quarts des primes servent à arroser les syndicalistes pour éviter les grèves !
    Quel succès !

  • Les Français dans leur majorité n'acceptent pas les privilèges ,qu'ils soient des fonctionnaires ..... des élus ...des serviteurs au service des députés et sénateurs ....de la RATP de la SNCF ....des planqués quels qu'ils soient (et ils sont nombreux dont on entend jamais parler ,par peur d'être repérés ) ...ainsi que les gros écarts de salaires qui ne devraient en aucun cas dépasser la fourchette de 1 à 10 ....Nous ne comprenons pas également les salaires des sportifs qui sont inacceptables ,,,Tous cela est insupportable et fait dériver le vote des Français dans les élections ....Mais ou est donc l'égalité dans cette profusion d'inégalités ?

  • avatar
    grisounet46  (privé) -

    Evidemment, quand les citoyens sont pris en otages par un prétendu service public qui se met en grève régulièrement et paralyse la région parisienne, l'Etat ne peut que satisfaire les exigences exorbitantes des agents, payées comme d'habitude par les usagers et surtout par les contribuables, même ceux qui n'utilisent pas ce service public .
    Quand on voit le décalage entre les conditions à la RATP, et les conditions des voyageurs quotidiens de banlieue, la plupart modestes (sinon ils n'habiteraient pas en banlieue)

  • Il est grand temps d'aligner tous les régimes de retraite au même pied d'égalité que cela soit (déjà dit mais on va repiquer...) SNCF, RATP, EDF, ENGIE, les fonctionnaires etc... Tous égaux devant le régime de retraite et la France ne s'en portera que mieux...
    Après il peut y avoir quelques dérogations pour travail pénible ou dangerosité, encore faut il qu'ils le soient réellement.. (faire les 3/8: j'ai donné, n'est pas pour moi un critère de pénibilité).

    vous oubliez les sénateurs, députés, hauts fonctionnaires journalistes etc...