Notre-Dame : plusieurs pétitions réclament la "restauration à l'identique" de la cathédrale

Notre-Dame : plusieurs pétitions réclament la "restauration à l'identique" de la cathédrale
Plusieurs pétitions sont apparues "pour la reconstruction à l'identique de la flèche de Notre-Dame !".

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 22 avril 2019 à 12h13

Emmanuel Macron avait auparavant exprimé son souhait "qu'un geste architectural contemporain puisse être envisagé" grâce à un concours international d'architectes.

Plusieurs pétitions pour la "restauration à l'identique de Notre-Dame de Paris" ont déjà été lancées, alors qu'Emmanuel Macron a préconisé un "geste architectural contemporain" pour sa flèche détruite. L'une lancée sur la plateforme de droite identitaire Citizen Go recueille plus de 45.000 signatures.

D'autres pétitions sont apparues sur la plateforme change.org, dont l'une a atteint les 5.000 signatures "pour la reconstruction à l'identique de la flèche de Notre-Dame !". 

"Un geste architectural contemporain"

Ces pétitions sont adressées soit "au président de la République", soit à "l'Etat français" : "des centaines de milliers de personnes ont fait des dons pour récupérer ce patrimoine perdu et non pour nourrir le délire d'un grand cabinet d'architecture", remarque l'une d'elles.

"Nous souhaitons vous rappeler que la cathédrale Notre-Dame de Paris est un lieu de culte. Ce n'est pas un musée où des architectes pourraient laisser libre cours à leur imagination", affirme pour sa part la pétition de Citizen Go adressée au Premier ministre Edouard Philippe. 

Le 17 avril, le président de la République avait exprimé son souhait "qu'un geste architectural contemporain puisse être envisagé" grâce à un concours international d'architectes.

Une flèche reconstruite à l'identique ?

Et Édouard Philippe avait évoqué "la question de savoir s'il faut reconstruire une flèche, s'il faut la reconstruire dans les mêmes conditions, à l'identique " de celle conçue par l'architecte Eugène Viollet-le-Duc au 19e siècle, "ou s'il faut (...) se doter d'une nouvelle flèche adaptée aux techniques et enjeux de notre époque ".

La flèche de Notre-Dame, qui culminait à 93 mètres, était faite de 500 tonnes de chêne et de 250 tonnes de plomb. Elle a été conçue par M. Viollet-le-Duc dès 1852 et bâtie dans les années 1860 par le charpentier Bellu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.