Notre-Dame-des-Landes: Griveaux évoque une décision définitive "d'ici quelques semaines"

Notre-Dame-des-Landes: Griveaux évoque une décision définitive "d'ici quelques semaines"

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, lors d'un point presse suivant un conseil des ministres, le 8 décembre 2017, à l'Elysée

A lire aussi

AFP, publié le mardi 12 décembre 2017 à 08h21

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a affirmé mardi, à la veille de la remise du rapport des médiateurs sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qu'"une décision définitive" serait prise "d'ici quelques semaines" sur le sujet.

"Il y a une décision qui sera prise, le rapport sera remis demain (...) il sera examiné et d'ici quelques semaines une décision définitive sera prise sur ce sujet", a déclaré M. Griveaux sur France 2, pointant du doigt une "indécision constante depuis de très nombreuses années".

"Oui, ce sujet sera tranché dans les semaines qui viennent", a-t-il martelé, jugeant que "c'est nécessaire parce qu'il faut donner de la visibilité et de la lisibilité à l'action publique. C'est le sujet de l'autorité de l'Etat, c'est le sujet de la règle de droit et donc il y aura une décision de prise".

A la question de savoir si un risque de départ du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot pèserait dans la balance, Benjamin Griveaux a assuré qu'"il n'y a pas de menace, de marchandage, c'est pas comme ça que ça fonctionne". 

"On met les dossiers sur la table, on en discute calmement, de manière apaisée, de manière rationnelle et il n'y a pas de chantage à la démission de qui que ce soit, pas de Nicolas Hulot comme de quiconque dans le gouvernement".

Nicolas Hulot a promis dimanche qu'il prendrait ses "responsabilités en fonction de ce qu'il y a dans le rapport", précisant que cela "ne veut pas forcément dire démissionner".

Le rapport des médiateurs sur le projet de Notre-Dame-des-Landes doit être remis mercredi à Édouard Philippe. Il recensera les avantages et les inconvénients des différentes options avec des recommandations pour chacune, selon une source proche du dossier.

 
82 commentaires - Notre-Dame-des-Landes: Griveaux évoque une décision définitive "d'ici quelques semaines"
  • Il suffit d'avoir un peu de bon sens dans cette affaire. Nantes se trouve à 100kms de l'aéroport de Rennes qui est loin d'être saturé soit à 1h de route. Combien de Français se trouvent à 1h de route ou de train de l'aéroport le plus proche, à part ceux des grandes métropoles la réponse est : très peu. Donc messieurs les Nantais pas de nouvel aéroport et répartissez le trafic aérien entre les deux aéroports !

  • une décision ?.......ça me rappelle l'Arlésienne.......

  • Promesse de campagne de Macron ou en est elle ?
    Comme avec hollande revirement à tout va...

  • ET si vous vérifiez LE NOMBRE D AEROPOTS QUI NE SONT PLUS SOUS DIRECTION française ? VOUS VERRIEZ que les essais ne se font plus à YOULOUSE BLAGNAC depuis que l aéroport est chinois
    LES BELUGAS A 320 NEO A 400M tournent au dessus de ma tête toutes les semaines , entre 10 h et 13 h à TARBES

  • A quoi sert le référendum ? A rien ! Pourquoi ?
    Tout simplement car ce n'est pas un référendum mais une consultation départementale sans réalité juridique.
    En effet un référendum aurait dû être proposé aux populations concernées, donc si on prend le projet (hors financement) il s'agit d'un grand aéroport régional incluant la région Bretagne et la région Pays de la Loire, donc 9 départements, 29,56,22,35,44,85,53,49,72. Or seul le 44 a été consulté. Maintenant si on intègre le côté financier et écologique, cela concerne la nation entière. Dans tous les cas, cette consultation départementale de correspond à rien et n'a aucune valeur juridique.
    Et puis même, rappelez-vous le 29 mai 2005, le peuple de France a dit non à 55 % au TCE, et quelques mois plus tard ils ont transformé ce non en traité de Lisbonne incluant quasiment tous les articles du TCE. Monsieur JM Ayrault et consort qui crient au respect de la démocratie n'en avaient que faire ce jour-là, comme beaucoup d'autres salopards ils ont approuvé le traité de Lisbonne et ont bafoués la démocratie, alors qu'un référendum juridiquement incontestable avait dit le contraire ! Pire, ils devaient consulter tous les peuples d'Europe, or ils ne l'ont pas fait, sachant très bien qu'après le NON des Français, d'autres allaient aussi dire NON !
    Alors les pseudo leçons de démocratie genre Figaro ou Orange, on s'en tape !
    Le pragmatisme, le réalisme, alors que la planète brûle pour reprendre les mots de Chirac, c'est de diminuer le trafic aérien, de le réduire au strict nécessaire. Pour cela il faut taxer le kérosène (actuellement 0% de taxes) autant que le carburant des automobiles, ou autre solution il faut que le prix du pétrole soit à 150 ou 200 euros le baril, voir plus !
    Le problème est planétaire, il faut des solutions planétaires, et tout le reste n'est que bavardage. En tous cas cet aéroport comme l'agrandissement de l'existant, on en veut pas, nous ne voulons plus que la population prenne l'avion pour un rien, du genre je vais promener mon cul sur des plages lointaines, il faut que l’aviation ne serve que pour des cas rares et impérieusement nécessaires, ex : un don cœur poumons entre un donneur situé à Strasbourg pour un receveur situé à Caen.
    Voilà la réalité du réchauffement climatique, et qu'on ne vienne pas me raconter qu'il est indispensable pour conserver notre niveau de vie d'aller se baigner aux Bahamas ou aux Seychelles ! Ce n'est même pas du confort, c'est de la connerie !
    La planète Brûle bordel !

    Pour les 29 , Nantes Atlantique ou NDDL,ne sont pas des solutions satisfaisantes c'est bien trop loin et trop long en voiture ,ne parlons pas des transports en commun....Malgré les incitations de certains voyagistes je continuerai à utiliser les aéroports Parisiens. Défendons notre aéroport Brestois qui est remarquable .Le silence des politiciens qui sont supposés défendre les intérêts Bretons est étrange .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]