Notre-Dame-des-Landes : deux rassemblements

Notre-Dame-des-Landes : deux rassemblements©Capture CNEWS
A lire aussi

Source CNEWS, publié le samedi 10 février 2018 à 11h50

Manifestation de joie d'un côté, colère de l'autre ! Ce samedi, les anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes se retrouvent sur la ZAD pour fêter l'abandon du projet. Des riverains de l'actuel aéroport, qui y étaient favorables, manifestent quant à eux pour crier leur ras-le-bol. Mickaël Chaillou et Jean-Michel Decazes ont rencontré les deux camps en pleins préparatifs.



Pour rappel, le président de la République et son Premier ministre, Édouard Philippe, ont tranché le 17 janvier dernier en abandonnant le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une surprise notamment suite aux décisions de justice favorables au référendum local qui avait débouché sur un "oui" à plus de 55 %. Le gouvernement a aussi demandé aux zadistes présents sur la parcelle d'évacuer avant le printemps prochain. Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'opposait au projet depuis de nombreuses années.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
84 commentaires - Notre-Dame-des-Landes : deux rassemblements
  • "JE FERAI CE QUE J'AI DIT"
    Et bien voilà, nous y sommes. Vive la Démocratie, vive la République.

  • Les pour d'un coté les contres de l'autre une seule chose est certaine les vieilles décisions d'antan sont caduc aujourd'hui .......La communauté ,des communes, présidée par Nantes a péché par orgueil ,en voulant imposer à notre dame des landes ,ses volontés ,alors que la petite commune ne fait pas partie de la réunion des communes autour de Nantes ......

  • avatar
    grisounet46  (privé) -

    On ne comprend toujours pas pourquoi Macron, qui jusque là faisait un quasi sans faute et tenait ses promesses de campagne, s'est fourvoyé dans cette décision lamentable, en plein déni de démocratie locale et directe ?
    Parce que ce n'est pas parce qu'il a lamentablement capitulé devant les zadistes, que le problème de la ZAD va disparaître, au contraire . Si j'étais zadiste ou écolo d'extrême gauche, je serais au contraire encouragé à bafouer la loi et continuer à mener mon combat anti démocratique

    comme quoi, vos comprenez rien au mouvement d'extrême gauche comme vous disez

    parce que vous avez mauvais esprit et prêtez aux autres vos mauvaises pensées.

  • Et c'est reparti ! Sans parler de l'argent que va couter l'abandon du projet de Notre Dame des Landes, qui va couter très cher en indemnités. Maintenant les rebelles à ce dernier ne veulent pas quitter les lieux, il fallait s'en douter ! Mais enfin Mr. Hulot était contre ! Encore une fois la malhonnêteté triomphe, c'est lamentable l'esprit qui est entrain de s'installer en France, il ne m' étonnerai pas qu' il y est un grand projet immobilier dans tout ça !

  • Il faut les encercler et leur mettre le feu , juste pour leur rappeler ce qu'est la Démocratie ......Enfin , ce qu'elle devrait être !
    Moi je dis ça , alors qu'il y a longtemps que je considère que la Démocratie est une " fumisterie " mais je sais aussi que quel que soit le système adopté , il faut en accepter les règles si non comment voulez vous fonctionner ?
    J'en reviens donc à la case Départ : Encerclez les et mettez leur le feu , ça leur apprendra à ne vouloir accepter les règles Démocratiques que lorsqu'elles sont en leur faveur !