Notre-Dame : découvrez les images de la bâche filmées par un drone

Notre-Dame : découvrez les images de la bâche filmées par un drone
La cathédrale Notre-Dame de Paris photographiée le 29 avril 2019

, publié le mardi 30 avril 2019 à 11h00

Deux semaines après l'incendie qui a ravagé en grande partie la toiture de Notre-Dame, la préfecture de police de Paris dévoile une vidéo de la cathédrale, vue depuis les airs.

"L'opération de protection de la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris a pris fin le vendredi 26 avril", a annoncé la préfecture dans un tweet, lundi 29 avril. Le message était accompagné d'une vidéo qui dévoile l'envergure de la bâche, dont l'installation avait débuté mardi 23 avril et qui doit protéger l'édifice de la pluie.



L'opération délicate de pose de la bâche a nécessité l'intervention de spécialistes, et notamment d'alpinistes. Après le feu, l'eau constitue désormais la principale menace pour la cathédrale, dont certains éléments de la structure risquent de pourrir s'ils ne sont pas protégés. Les experts s'inquiètent également de la résistance du bâtiment aux vents violents. 



Bientôt un parapluie géant

La bâche ne sera toutefois que temporaire, puisqu'un "parapluie" plus durable doit être mise en place au-dessus de la cathédrale, selon BFMTV. Ce parapluie protégera l'édifice tout en permettant aux ouvriers de travailler à l'abri. Un dispositif similaire avait été mis en place récemment au Panthéon durant des travaux de rénovation.

Quatre mois de travaux pour sécuriser le site

Selon la fédération du bâtiment spécialisée dans les monuments historiques, il faudra environ quatre mois pour sécuriser le site de Notre-Dame, avant même de commencer le diagnostic préalable à la restauration elle-même. "On est toujours en phase de sécurisation et de protection des biens", celle-ci devant avoir "une durée  (...) de quatre mois", a déclaré Frédéric Létoffé, l'un des présidents du Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH), vendredi 26 avril. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.